Zoroastre : Le prophète de l’Iran suivie de Paroles de Zoroastre PDF

Les baha’is sont les disciples de Bahāʾ-Allāh. Le mausolée de Bahāʾ-Allāh à Acre. Le mausolée du Bāb au sommet du mont Carmel à Haïfa. L’histoire de la foi baha’ie suit la séquence historique de zoroastre : Le prophète de l’Iran suivie de Paroles de Zoroastre PDF dirigeants spirituels, commençant le soir du 22 mai 1844 par la déclaration du Bāb à Chiraz, en Iran et se fondant toujours sur les bases d’un ordre administratif établi par les figures historiques centrales de la foi.


Plus de 1000 ans avant sa conversion à l’islam, l’Iran adopte le mazdéisme, religion monothéiste enseignée par un prophète inspiré : Zoroastre (vers le VIIe siècle avant notre ère). Sa renommée dépassa largement les frontières de l’Empire perse et l’on retrouve ses traces chez Platon, dans les Évangiles (les mages venus à Bethléem) et, en Occident, durant tout le Moyen Age jusqu’au célèbre Zarathoustra de Nietzsche. Mais, à travers tous ces emprunts, la personnalité véritable du prophète iranien s’est trouvée déformée au point d’être méconnaissable. Il convenait de lui restituer son vrai visage. C’est ce que l’auteur fait dans ce livre.

On y trouve aussi des extraits des Hymne composés par Zoroastre lui-même et des prières en usage aujourd’hui encore dans la petite communauté des Parsis qui perpétue en Inde le culte mazdéen. On y a ajouté le texte d’une Vie Légendaire de Zoroastre publié en 1771 par le Français Anquetil Duperron qui lut le premier à proposer à l’Europe une traduction des écritures sacrées du mazdéisme.

Docteur d’État ès-Iettres, professeur émérite aux universités, Jean Varenne est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés aux religions orientales.

Au début des années 1790 en Iran naît un mouvement chiite ésotérique et mystique sous la conduite de Šayḫ Aḥmad Aḥsāʾī. Ses disciples, appelés shaykhis, focalisaient leur enseignement sur les aspects métaphysiques du chiisme et critiquaient le juridisme excessif du clergé majoritaire. Sayyid Kāẓim, le successeur de Šayḫ Aḥmad à la tête de l’école, certains de ses disciples partirent à la recherche d’un nouveau maître pour prendre la direction du mouvement. Selon la croyance, l’un de ces fidèles, Mullā Ḥusayn, partit dans ce but pour Chiraz après 40 jours de prière et de jeûne. 22 mai 1844, Mullā Ḥusayn est accueilli par un habitant qui l’invite chez lui. Après avoir demandé à son invité la raison de son voyage, il lui annonce être celui qu’il cherche.

Iran, sous la pression du clergé chiite, 6 ans plus tard à Tabriz. Mullā Ḥusayn est le premier disciple du Bāb. Le babisme naît à ce moment. Les dix-huit premiers disciples seront dès lors connus dans le babisme comme les  Lettres du Vivant . Bahāʾ-Allāh, le prophète fondateur de la religion baha’ie, était un des disciples du Bāb et a annoncé être la réalisation de sa prophétie. Article détaillé : Mirza Husayn Ali Nuri. Bahāʾ-Allāh exerce sa prédication essentiellement par des écrits.