Utilisons les plantes pour notre bien être ! PDF

2005 : Nouvelles procédures dans le domaine utilisons les plantes pour notre bien être ! PDF transports. N2003-8103 du 05 Juin 2003  : Nouvelles procédures dans le domaine des transports. AM du 28 juin 94 qui précise le dossier à constituer QUELQUE soit le type d’agrément.


L’homme a apprit à choisir et à cueillir les plantes qui convenaient à ses besoins, tant pour sa nourriture que pour se protéger, pour se soigner, pour agir sur lui-même et sur les autres. Cette connaissance des végétaux est devenue un savoir transmis de génération en génération. Ce sont aussi les plantes qui fournissent le poison qui foudroie à distance ses proies ou ses ennemis. Les plantes qui procurent la joie, l’ivresse ou l’oubli. Les plantes qui dotent de pouvoirs étranges et redoutables.

Ta question prouve une fois de plus que nul n’est prophète en son pays j’ai quand même diffusé 36 fois ces infos qd j’étais à la Conf. Mais je suis sûre que tes infos vont augmenter ta côte de popularité sur la liste! Quelqu’un aurait-il déjà mise en place ce type de document? En matière de plat témoins, ceux ci sont à réaliser à la cuisine centrale et au niveau des satellites. Les échantillons conservés sur les satellite valide le transport. Nous avons réalisé une étude HACCP sur le SDIS de l’herault.

Vous pouvez nous contacter soit au SDIS 34 ou au 04. J’aimerai savoir si l’arrêté du 01 février 1974 concernant le transport des denrées périssables reste applicable, ou si l’arrêté du 20 Juillet 1998 relatif aux conditions hygièniques de transport des aliments l’annule et le remplace, notamment en ce qui concerne les produits de la mer frais. 74 relatif au transport des denrées périssables est abrogé. D’ailleurs, les produits de la mer frais sont prévus dans l’annexe de cet arrêté qui précise les températures maximales des aliments réfrigérés lors du transport. 20 juillet 98 concernant le transport des aliments.

Je bute sur l’interprétation des articles 25 et 26. 26 dit que les dispositions du 25 ne s’appliquent  dans telles ou telles conditions mais seulement pour les surgelés et les produits carnés ou peut-on élargir aux produits laitiers ? Pour conclure, en reprenant le point précédant: des camions transportant des produits laitiers ou traiteurs doivent-ils être équipés d’enregistreurs? Pour ce qui concerne les produits laitiers, pas d’obligation d’enregistrement s’ils sont transportés seuls. Qu’existe-t-il comme législation en rapport avec l’HACCP dans le domaine du transport?

A ma connaissance, l’étude HACCP devrait se faire uniquement pour des transports de denrées alimentaires en contact direct avec le camion. La directive européenne parle de « règles sanitaires spécifiques » En existe-t-il dans le domaine du transport? Un ouvrage reprenant la législation du transport des denrées alimentaires existe-t-il? Y a t’il une différence entre GMP et HACCP? Est-il obligatoire d’archiver les températures de camions frigorifiques pour une distribution locale de produits alimentaires frais et surgelés? Y a-t-il un texte réglementaire expliquant les mesures à prendre? L’enregistrement des températures en collecte et distribution locales n’est pas obligatoire.