Se préparer au don de l’unité : La commission internationale catholique-orthodoxe, 1975-2000 PDF

Avec se préparer au don de l’unité : La commission internationale catholique-orthodoxe, 1975-2000 PDF développement d’Internet et du WEB 2. 0, les usages des TIC se sont développés et la grande majorité des citoyens des pays industrialisés les utilise pour accéder à l’information. La filière nécessitent de plus en plus de compétences en communication, marketing et vente, la technique n’étant qu’un support de la communication et d’organisation. Les usages des TIC s’étendent, surtout dans les pays développés, au risque d’accentuer localement la fracture numérique et sociale ainsi que le fossé entre les générations.


Au sortir du concile Vatican II, l’Eglise catholique s’engage résolument dans un oecuménisme plénier. Pour elle, il s’agit d’atteindre la pleine communion avec d’autres Eglises chrétiennes, par le dialogue de la charité et le dialogue théologique. Un des engagements les plus prometteurs concerne le dialogue avec l’Eglise orthodoxe, préparé sous Paul VI, qui commence en 1980, lors de la première assemblée plénière de la commission mixte internationale de dialogue catholique-orthodoxe, à Patmos et Rhodes. Dans une confidence à Dom Emmanuel Lanne, Mgr Willebrands prédisait en 1966 : « Dans une dizaine d’années, l’unité avec les orthodoxes sera chose faite ». Le présent ouvrage retrace le vaste processus théologique, spirituel, humain et événementiel vécu par la commission de 1975 à 2000. Reposant sur les archives inédites de Dom Emmanuel Lanne, il permet de comprendre le long et beau chemin parcouru par les Eglises, dans leur histoire et leurs délégués. Au fil des chapitres, se révèlent l’engagement total, ou les réserves, des protagonistes, les obstacles, les avancées, les déceptions, la ténacité spirituelle et finalement l’enracinement théologal d’une aventure qui n’est pas terminée. Puissent ces pages, qui éclaireront ceux qui cherchent vraiment à entrer dans la prière du Christ afin « qu’ils soient un », apporter un nouveau souffle, revitaliser une authentique sagesse, et réchauffer un amour audacieux sans lesquels l’histoire des Eglises catholique et orthodoxe risque de manquer les rendez-vous de Dieu.

L’expression  technologies de l’information et de la communication  transcrit une locution anglaise utilisée dans diverses instances internationales qui correspond à peu près au domaine de la télématique. Les technologies de l’information et de la communication sont des outils de support au traitement de l’information et à la communication, le traitement de l’information et la communication de l’information restant l’objectif, et la technologie, le moyen. Mais cette définition se limite à la convergence de l’informatique et des télécommunications en vue de communiquer et ne tient pas compte de l’impact de la convergence numérique dans les multimédias et l’audiovisuel. Ensemble des technologies issues de la convergence de l’informatique et des techniques évoluées du multimédia et des télécommunications, qui ont permis l’émergence de moyens de communication plus efficaces, en améliorant le traitement, la mise en mémoire, la diffusion et l’échange de l’information . La diffusion rapide des accès à l’Internet à haut débit a permis une explosion des usages des services audiovisuels qui prennent une importance accrue dans le concept des TIC, non seulement au niveau de la communication, mais aussi au niveau de la gestion des informations et des connaissances et au niveau de leur diffusion. Cette extension du concept des TIC est à l’origine de nombreux débats en raison de l’importance de son impact sur la société. 1990 et au début des années 2000 pour caractériser certaines technologies dites  nouvelles .