R Serve Naturelle Nationale Des Grottes Et Des Pelouses PDF

Plantain d’eau R Serve Naturelle Nationale Des Grottes Et Des Pelouses PDF Alisma lanceolatum Winth. Stellaire des marais Stellaria palustris Retz. Thélyptéride des marais Thelypteris palustris Schott. Renoncule en crosse Ranunculus circinatus Sibth.


Rhinanthe à grandes fleurs Rhinanthus angustifolius C. La réserve naturelle est renommée pour son avifaune. Les mammifères fréquentant le site comptent le Putois, le Rat musqué, la Pipistrelle commune et le Murin de Daubenton. Environ 26 espèces de poissons sont présentes sur le site dont de petits poissons comme le Gardon, l’Ablette, ou des carnassiers comme le Brochet, le Sandre et des Carpes communes, miroir, etc.

Le site a fait l’objet d’un inventaire mycologique en 1996 par R. R Bouin a conclu que le site pouvait être situé parmi les sites d’intérêt mycologique majeurs au niveau régional, et a recommandé la poursuite régulière des investigations pour compléter cet inventaire. Ce travail a aussi montré que les boisements tourbeux, très riche en champignons montraient quelques signes d’alerte, consécutifs à l’assèchement et à l’eutrophisation et annonçant la substitution à terme de ces boisements par des milieux plus banals si rien n’est fait. La réserve naturelle n’est pas épargnée par la prolifération de quelques espèces invasives. Il est très modéré pour la partie centrale de la réserve.

Des sentiers de découvertes avec observatoire sont ouverts de mi-mars à mi-décembre et accessibles aux handicapés. La Maison du Romelaëre propose des renseignements sur les sentiers et des visites guidées. C’est le Syndicat mixte Eden 62 qui gère cette réserve naturelle devenue propriété du Conseil départemental du Pas-de-Calais en 2009. La pêche est autorisée en certains lieux et à certaines conditions fixées par un arrêté préfectoral. Le pâturage est utilisé pour la gestion de certains milieux, conformément aux objectifs du plan de gestion de la réserve. 178 ha accueillant de nombreux oiseaux inféodés aux zones humides du marais et attirés par l’abondance de la nourriture. Roseline Bouin en 2006 Contribution à l’inventaire mycologique de la Réserve Naturelle Volontaire du Romelaëre.

Analyses fonctionnelle et patrimoniale, orientations de gestion. Bilan floristique et phytocoenotique de la Réserve Naturelle Nationale des étangs du Romelaëre, Centre de phytosociologie et conservatoire botanique nationale de Bailleul. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 12 novembre 2018 à 12:45. Plantain d’eau lancéolé Alisma lanceolatum Winth. Stellaire des marais Stellaria palustris Retz.