Rééducation et cancer du sein: POD PDF

Avec le développement d’Internet et du WEB 2. 0, les usages des TIC se sont développés et la grande majorité des citoyens des pays industrialisés les utilise pour accéder à l’information. La filière nécessitent de plus en plus de compétences en communication, marketing et vente, la technique n’étant qu’un support de la communication et d’organisation. Les usages des TIC s’étendent, surtout dans les pays développés, au risque rééducation et cancer du sein: POD PDF’accentuer localement la fracture numérique et sociale ainsi que le fossé entre les générations.


Le cancer du sein est aujourd’hui le premier cancer féminin avec une prévalence en constante évolution (soit plus de 40 000 cas nouveaux en France). Cette seconde édition réactualise largement les données sur la rééducation post-opératoire (en chirurgie curative et reconstructrice) et le traitement des lymphoedèmes du membre supérieur, à la lumière de protocoles techniques fondés sur le niveau de preuve et l’appréciation du bénéfice en termes de qualité de vie, notamment pour les dimensions particulières de la fatigue et de la douleur cancéreuses. Par ailleurs, le kinésithérapeute est désormais amené à envisager une prise en charge plus globale et véritablement transdisciplinaire de sa patiente. En effet, le Plan Cancer préconise, à partir de 2007, la mise en place de réunions de concertation pluridisciplinaire dont le fonctionnement sera obligatoirement préalable à toute décision thérapeutique. Cette prise en charge globale comprend ainsi les aspects éducatifs et psychologiques qui se posent comme de nouvelles problématiques et appellent un nouveau savoir-faire autour de la communication patient-thérapeute.

L’expression  technologies de l’information et de la communication  transcrit une locution anglaise utilisée dans diverses instances internationales qui correspond à peu près au domaine de la télématique. Les technologies de l’information et de la communication sont des outils de support au traitement de l’information et à la communication, le traitement de l’information et la communication de l’information restant l’objectif, et la technologie, le moyen. Mais cette définition se limite à la convergence de l’informatique et des télécommunications en vue de communiquer et ne tient pas compte de l’impact de la convergence numérique dans les multimédias et l’audiovisuel. Ensemble des technologies issues de la convergence de l’informatique et des techniques évoluées du multimédia et des télécommunications, qui ont permis l’émergence de moyens de communication plus efficaces, en améliorant le traitement, la mise en mémoire, la diffusion et l’échange de l’information .

La diffusion rapide des accès à l’Internet à haut débit a permis une explosion des usages des services audiovisuels qui prennent une importance accrue dans le concept des TIC, non seulement au niveau de la communication, mais aussi au niveau de la gestion des informations et des connaissances et au niveau de leur diffusion. Cette extension du concept des TIC est à l’origine de nombreux débats en raison de l’importance de son impact sur la société. 1990 et au début des années 2000 pour caractériser certaines technologies dites  nouvelles . La qualification de  nouvelles  est ambigüe, car le périmètre des technologies dites nouvelles n’est pas précisé et varie d’une source à l’autre. En raison de l’évolution rapide des technologies et du marché, des innovations déclarées  nouvelles  se retrouvent obsolètes une décennie plus tard. Parfois il s’agit de distinguer les technologies basées sur l’Internet par opposition aux télécommunications traditionnelles.