Oeuvres complètes : Tome 7, Oeuvres de piété PDF

Contrairement à une idée généralement répandue, l’écriture automatique représente le contraire de la facilité. Au printemps 1919, André Breton est encore mobilisé à l’hôpital du Val de Grâce, Philippe Soupault est détaché au Commissariat des Essences oeuvres complètes : Tome 7, Oeuvres de piété PDF Pétroles de la rue de Grenelle et Louis Aragon est envoyé en Sarre avec les troupes d’occupation. Pour Breton, l’avenir n’a aucune représentation.


La revue Littérature lancée en février avec Aragon et Soupault ne lui apporte plus aucune satisfaction. Il voudrait la faire sortir de son côté  anthologique . Le premier essai auquel se livre Breton aboutissant à la formation de quelques phrases le déçoit tout d’abord, à l’exception de quelques mots parmi les premiers Fleur de laque jésuite dans la tempête blonde. Cependant, pratiquée avec ferveur, l’écriture automatique provoque des hallucinations. Le premier titre auquel André Breton a songé était Les Précipités, allusion au phénomène chimique. Le plan de l’ouvrage a été préalablement bâti par Breton : il doit comporter huit chapitres. La phrase est constamment prête à larguer ses amarres : l’esprit dérive à sa suite vers des horizons renouvelés et indéfiniment renouvelables où l’on croise Lautréamont :  lorsque les grands oiseaux prennent leur vol, ils partent sans un cri et le ciel strié ne résonne plus de leur appel.