Ne tirez pas sur le foot – Contre les idées reçues PDF

Il a publié divers ouvrages sur les questions du transport, de l’énergie et de l’aménagement du territoire. Son étude sur les nouveaux outils commerciaux et marketing dans les activités de spectacle sportif aux Echos a été publiée à l’été 2012. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Du monopole pur ne tirez pas sur le foot – Contre les idées reçues PDF dur aux compagnies low cost : quand le ciel s’est ouvert.


Avec Ne tirez pas sur le foot, Pascal Perri, économiste, passe au crible, chiffres, témoignages et comparaisons nationales à l’appui, les grandes idées reçues sur le foot en France : « les footballeurs sont trop payés », « le football, c’était mieux avant», « le football français vit sur l’argent public», « l’on ne fait rien pour améliorer nos stades», « les paris sportifs mettent le football en danger », « le championnat de France de Ligue 1 est inintéressant », « les droits TV sont exorbitants », « le football, en fait, ça ne sert à rien», « le football attise la violence et la haine », aucune grande question du football, amateur ou pro, n’échappe à sa vigilance. 

Il y répond de façon documentée et pédagogique en expliquant les fondamentaux de l’économie du football – budget des clubs, salaires des joueurs, prix des places, transferts, etc. 

Au regard de ce qui se passe en Europe, spécialement au Royaume-Uni, en Allemagne, ou en Espagne, mais aussi dans l’ensemble de la planète football (Etats-Unis, Moyen-Orient, Chine par exemple), il rappelle enfin les atouts du foot français et propose des solutions efficaces pour en tirer le meilleur.

Sauver Air France, L’Harmattan, Paris, 1994. Liban : le complot, L’Harmattan, Paris, 1998. Les Défis du capitalisme coopératif : ce que les paysans nous apprennent de l’économie, Pearson, Paris, 2009. Les impôts pour les nuls, FIRST Editions, 2014. L’écologie contre la démocratie, Éditions Plein Jour 2016.

EDF, les dessous du scandale, J. Les modèles européens du football sur le site Eurostaf. Pascal Perri, économiste aux Grandes Gueules sur blogs. Les modèles économiques du football en Europe , sur lesechos-etudes. Florian Guadalupe,  LCI : Pascal Perri aux commandes d’une quotidienne , sur www. Le livre sur le site de l’éditeur.

Pierre Dezeraud,  Rumeurs sur le mari d’Anne-Sophie Lapix : Les Grandes Gueules de RMC s’excusent , PureMédias, 19 mai 2017. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 15 décembre 2018 à 00:24. En raison de l’accès limité au réseau Internet, le projet avance lentement. 1980, toutefois, la communauté bénéficie d’un accès régulier à Internet, et le rythme de croissance des publications s’accélère.

Parallèlement, en 1978, le Conseil des Arts du Canada créé Canadiana, un organisme sans but lucratif visant la préservation du patrimoine canadien et à sa mise en ligne. En 1993, John Mark Ockerbloom crée Online Books Page. Contrairement au projet Gutenberg, ce projet cherche à répertorier et réunir différents textes numériques anglophones déjà publiés, au sein d’un point d’accès unique. En 1995, Jeff Bezos crée Amazon.

La presse, dans son sens large, commence alors à se mettre en ligne. De son côté, Brewster Khale fonde Internet Archive. En 1997, la Bibliothèque nationale de France crée Gallica. En 2000, le logiciel de lecture Mobipocket est créé.

Le Gemstar ebook devient alors la première tablette de lecture numérique officielle. En 2001, Adobe Flash Player lance son premier logiciel gratuit qui permet la lecture de fichiers numériques. L’année 2001 marque enfin la création du premier smartphone. En 2004, la compagnie Sony produit sa propre tablette. En 2007, Amazon commercialise Amazon Kindle, ou Kindle, qui permet à l’entreprise de se spécialiser dans la lecture numérique, alors qu’elle se concentrait jusque là sur l’édition numérique. 2008, la qualité de lecture sur l’écran des liseuses s’améliore considérablement.