Mini table de radionucléides PDF

Tous les actinides sont radioactifs, et libèrent de l’énergie par désintégration radioactive. Ils sont produits à partir d’éléments plus légers par capture neutronique. Cet isotope n’est pas considéré mini table de radionucléides PDF un déchet radioactif car il est lui-même un isotope fissile.


Cette table est un outil pratique et quotidien pour tous les travailleurs opérant au contact de radionucléides. Elle concerne tous les secteurs scientifiques et techniques, comme la médecine, la recherche ou l’industrie. La Mini Table de radionucléides a été conçue comme un instrument permettant de repérer et valider rapidement les principales caractéristiques des radionucléides les plus utilisés (environ 300) que l’on rencontre en milieu médical, industriel, nucléaire, gestion des déchets, etc. Présentée en format de poche, elle permet pour chaque radionucléide d’indiquer ses caractéristiques fondamentales : La période radioactive ; Le ou les principaux modes de désintégration ; Les principales émissions en termes d’énergie et d’intensité. Pour des caractéristiques complètes, l’ouvrage renvoie aux Tables de Données de référence. Au sein du CEA, le Laboratoire National Henri Becquerel (LNHB) est mandaté par le Laboratoire National de Métrologie et d’Essais (LNE) comme laboratoire national de métrologie pour les rayonnements ionisants : il assure les références nationales pour la mesure de la radioactivité (unité : le becquerel) et la dosimétrie des photons et particules chargées (unité : le gray). Le LNHB publie des Tables de Données décrivant la décroissance radioactive depuis de nombreuses années.

Mais les réacteurs nucléaires génèrent, en quantité moindre, d’autres actinides qui sont appelés  mineurs . La qualification de  mineurs  rend compte du fait que ces éléments sont présents en bien moins grande proportion que les actinides majeurs, uranium et plutonium. HAVL, c’est-à-dire les déchets de l’industrie électronucléaire les plus fortement radioactifs. Rayons métallique et ionique des actinides. Les actinides présentent des propriétés semblables à celles des lanthanides. Les propriétés des actinides sont typiques des métaux. Ce sont tous des matériaux mous aux reflets argentés, mais qui ternissent rapidement à l’air libre.

Certains d’entre eux peuvent être coupés au couteau. Ils ont une masse volumique et une plasticité souvent élevées. La dureté du thorium est semblable à celle de l’acier, de sorte que le thorium pur chauffé peut être enroulé en feuillets et étiré en câbles. Tous les actinides sont pyrophoriques, particulièrement lorsqu’ils sont finement divisés, c’est-à-dire qu’ils s’enflamment spontanément à l’air libre. C, s’explique par l’hybridation des orbitales 5f et 6d avec formation de liaisons directionnelles dans ces métaux.

Actinium — Du point de vue chimique, il est semblable au lanthane, ce qui s’explique par leur rayon ionique et leur configuration électronique semblables. 3 mais est moins réactif et présente des propriétés basiques plus prononcées. Thorium — Il est chimiquement plutôt réactif. Ses composés tétravalents sont incolores en raison de l’absence d’électrons dans les sous-couches 5f et 6d. Les sels de thorium ont par conséquent une faible tendance à s’hydrolyser.