Marc chagall / oeuvres sur papier / 30 juin-8 octobre 1984, [paris], centre georges pompidou, musee PDF

SIA, Docteure en histoire de l’architecture de l’ETH Zürich. Marc chagall / oeuvres sur papier / 30 juin-8 octobre 1984, [paris], centre georges pompidou, musee PDF chercheurs de l’Université de Paris-Saclay , pour son mémoire de recherche intitulé La scénographie théâtrale dans la maison de Pierre Loti à Rochefort, sous la direction d’Elsa Ricaud, architecte du patrimoine.


Avec le soutien du Fonds de dotation Crédit Agricole d’Ile de France Mécénat, l’ENSA-V organise un concours Jeunes Talents destiné à réaménager la nef, vaste salle qui abrite encore les traces de sa fonction d’origine, la petite écurie du château. Claire Chevrier, photographe et enseignante à l’ENSA-V participe à cette exposition. Son œuvre, sans se rattacher à aucune école, présente des caractéristiques du surréalisme et du néo-primitivisme. Portrait de Chagall par Iouri Pen.

Aîné d’une famille de neuf enfants, il commence à travailler dans des ateliers, à la fin de ses études à l’école des beaux-arts de Saint-Pétersbourg. Il étudie auprès de Léon Bakst, à Saint-Pétersbourg, chez qui il rencontre Bella Rosenfeld, dont il tombe amoureux. Il y est témoin de mouvements picturaux, tels que le fauvisme finissant et le cubisme naissant. Le premier lui inspire la couleur pure, gaie et claire, le second une certaine déconstruction de l’objet. Il se lie d’amitié avec le poète Blaise Cendrars, qui est l’un des seuls habitants de la Bohème parisienne à parler le russe. Tout en adoptant Paris comme sa deuxième ville natale, il n’oublie pas ses origines russes.

Pour preuve : même lorsqu’il peint les ponts de la Seine ou la tour Eiffel, on peut reconnaître des éléments de décor inspirés de ses souvenirs d’enfance qui ne le quitteront jamais. Il expose ses travaux pour la première fois en 1914 au Salon des indépendants. En 1914, il est de retour à Vitebsk pour une courte durée, pense-t-il, mais le premier conflit mondial empêche tout retour à Paris. Ida naît le 18 mai 1916. Pendant cette période, Chagall peint surtout la vie de la communauté juive, qui est persécutée car soupçonnée d’espionnage par l’état-major russe. Il expose à de nombreuses reprises entre 1916 et 1917. Il organise de nombreuses expositions d’artistes de Moscou et de Vitebsk avec Abram Brazer.

Il prend la direction de l’école d’art en 1919, dont son maître Iouri Pen avait déjà créé une ébauche : l’École artistique de Vitebsk. Marc Chagall vers 1920, photographie de Pierre Choumoff. Il retourne en 1922 à Berlin puis à Paris. Ses œuvres sont connues aux États-Unis où des expositions sont organisées. Au début des années 1930, il voyage beaucoup avec sa famille.