Méthode de musculation : 110 exercices sans matériel PDF

Illustration du jeûne dans la culture occidentale : une assiette méthode de musculation : 110 exercices sans matériel PDF avec un verre d’eau. Le jeûne est la privation, volontaire ou non, de nourriture, accompagnée ou pas d’une privation de boisson.


MÉTHODE MUSCULATION
ENTRETIEN MUSCULAIRE ° PERTE DE GRAISSE ° REMISE EN FORME ° HAUTE PERFORMANCE

Cet ouvrage original et novateur associe un concept de musculation efficace à des illustrations de grande qualité. Il s’adresse à toute personne qui souhaite se muscler sans utiliser de matériel.

Olivier Lafay propose une méthode permettant d’obtenir des résultats rapides et durables. Cette méthode comporte un entraînement progressif et des programmes spécifiques. Ainsi chaque pratiquant, quel que soit son niveau, pourra atteindre les résultats souhaités : éliminer les graisses excédentaires, développer les muscles, améliorer les performances athlétiques.

Les 110 exercices proposés permettent de se muscler en tout lieu et à tout moment. Ils ne nécessitent aucun matériel de musculation (haltères, bancs, machines…). Ils peuvent aussi être utilisés par ceux qui possèdent déjà des haltères afin de compléter et diversifier leur entraînement. Souplesse et endurance ne sont pas oubliées. Des programmes spécifiques leur sont consacrés dans lesquels chacun pourra puiser selon ses besoins et ses envies.

■ Ce livre vous propose un véritable entraînement personnalisé à domicile. C’est un guide pratique complet que vous pourrez emmener partout.

■ Quels que soient votre âge et votre projet, cette méthode s’adapte à vos besoins. Elle permet une progression constante à chaque utilisateur.

■ Son entraînement progressif (voir page 38) utilise les 110 exercices de façon cohérente et constructive.

■ Vous serez guidé en permanence. Un système d’évaluation performant vous permettra d’atteindre vos objectifs.

■ Si vous souhaitez développer des qualités physiques exceptionnelles, cette méthode vous indiquera comment y parvenir.

Le jeûne met en marche des mécanismes d’adaptations physiologiques qui sont l’héritage du lent processus de l’évolution. Sur une période courte, le jeûne intermittent permet une perte de poids et de masse grasse similaire à la restriction calorique ainsi qu’une augmentation de la sensibilité à l’insuline. Cependant une privation protéino-énergétique soutenue entraîne une sensibilité aux infections liée à l’altération des défenses immunitaires, et peut finalement aboutir à la mort. Le docteur Otto Buchinger a été le premier scientifique de l’Europe de l’Ouest à s’intéresser à ce sujet, bien qu’en URSS de nombreuses études scientifiques aient été conduites depuis quarante ans, n’ont jamais été traduites et sont restées méconnues en occident.

Il n’y a pas d’absorption de nutriments capables d’être utilisés ou stockés. L’organisme utilise alors le glycogène du foie, le décompose et libère le glucose dans la circulation. Source de glucose pour le cerveau pendant le jeûne, ils sont utilisés en dernier recours, une fois les autres stocks d’énergie épuisés. Il se produit dès l’absence de prise alimentaire dans les douze heures suivant le dernier repas, habituellement entre le dernier repas du soir et le petit-déjeuner du lendemain.