Les Burgraves PDF

Cette pièce, parmi les plus les Burgraves PDF de Victor Hugo, et dont la représentation déclencha la bataille d’Hernani, consacra le genre du drame romantique. Hernani, personnage éponyme de la pièce, est un noble banni, amant de Doña Sol. Il appartient à la génération des héros romantiques, nécessairement enfiévrés et maudits.


Au Moyen Age, dans le burg de Heppenheff, sur le Rhin, des vassaux arrogants ont usurpé le pouvoir du burgrave Job, centenaire sage et bon, et font régner la tyrannie sur la contrée. Les victimes de ce despotisme emprisonnées au fond des souterrains du château, gardent l’espoir que l’empereur Frédéric Barberousse, pourtant donné pour mort, viendra les délivrer… Dans cette pièce empreinte d’un idéal de fraternité, Victor Hugo aspirait à faire  » briser la fatalité par la providence, l’esclave par l’empereur, la haine par le pardon  » (Préface). Mêlant aux personnages historiques les spectres des légendes rhénanes, des patriarches de la Bible et des mythiques Titans, il a avant tout créé avec Les Burgraves (1843) un drame romantique grandiose, traversé par un souffle lyrique hors du commun.

A vingt ans, sa vie est marquée par la mort de son père. C’est un personnage type de la Renaissance, capable du meilleur et du pire, traversé par tous les contrastes. Il feint la soumission au pape et exerce un chantage sur Don Ruy. Don Ruy Gomez de Silva  duc de Pastrania  est un vieillard amoureux. C’est un duc riche, puissant, et c’est un partisan de l’ordre. Il est l’oncle de Doña Sol, et souhaite l’épouser.

Motif : Le résumé est trop élusif, ce qui lui fait perdre en clarté. Le roi d’Espagne Don Carlos est amoureux de Doña Sol, femme promise à Don Ruy Gomez. Doña Sol, elle, aime Hernani, un homme dont le père de Don Carlos a tué le père. Hernani veut se venger mais les deux hommes amoureux de Doña Sol se rencontrent, et se provoquent en duel. Le roi pose un ultimatum à Don Ruy Gomez : soit il lui livre Hernani, soit il le tue.

Le vieux Don Ruy Gomez refuse et Don Carlos décide d’enlever Doña Sol. Don Ruy Gomez et Hernani se mettent d’accord pour tuer le roi, en échange de quoi Hernani lui offre sa vie s’il entend le cor sonner. Don Carlos est élu empereur, il pardonne aux deux alliés et annonce le mariage de Doña Sol avec Hernani. Ce dernier révèle sa véritable identité, Jean d’Aragon, et devient Don Juan d’Aragon. Hugo réaffirma sa position exposée dans la Préface de Cromwell : il faut briser les règles du théâtre classique et réaffirmer l’ambition esthétique de la nouvelle génération, le romantisme. Le roi d’Espagne Don Carlos s’introduit la nuit dans la chambre de Doña Sol dont il est secrètement amoureux.