Les Amours homonymes PDF

Les Amours imaginaires est un film québécois les Amours homonymes PDF par Xavier Dolan, sorti en 2010. L’histoire se déroule dans le milieu artistico-estudiantin aisé de Montréal.


Voici un roman d’aventures et de passion qui nous offre une vision rafraîchissante du monde byzantin au XIIe siècle.

Hysminè et Hysminias, héros homonymes que leurs destins vouent l’un à l’autre, doivent fuir la menace d’un mariage forcé pour vivre librement et pleinement leur amour. Victimes de brigands, jetés en esclavage chez des maîtres impitoyables, ils devront affronter mile dangers pour préserver leur vie et leur vertu.

Réunissant, sur fond de mythologie antique et d’art byzantin, tous les ingrédients du romanesque le plus inventif, cette œuvre est surtout un hymne à l’amour incarné par un couple idéal: un seul être dédoublé dont l’essence est la fidélité.

Écrit à Byzance au XIIe siècle en grec, ce roman avait alors connu un vif succès dans toute l’Europe. Il fut traduit en latin au XIXe siècle et rangé parmi les « romans érotiques ». Il est ici traduit pour la première fois en français.

Florence Meunier, agrégée de grammaire, docteur ès lettres, enseigne à Bordeaux.

Francis, 20 ans environ, et Marie, un peu plus âgée, sont deux amis très proches. Lors d’un petit dîner chez Francis, ils éprouvent un coup de cœur simultané pour le même garçon, Nicolas. Chacun des deux amis lui manifeste son intérêt et tente de le séduire. Nicolas, jouant la séduction ambiguë vis-à-vis des deux, ne manifeste pas de réelle préférence.

Peu de temps après, Nicolas envoie à Marie, mais aussi à Francis, une invitation pour la fête qu’il donne chez lui. Nicolas  allume  successivement ses deux prétendants qui, du coup, croient l’un et l’autre en leurs chances. L’hiver arrivant, Marie et Francis font, l’un après l’autre et chacun à sa manière, leur déclaration d’amour à Nicolas. Mais celui-ci n’est pas ou plus intéressé et le leur dit sans ménagement superflu. Les deux ex-amis s’abîment dans le chagrin.

Marie réinvite Francis à prendre le thé chez elle et Francis lui apprend que Nicolas part pour huit mois en Asie. Un an plus tard, les deux amis, complètement réconciliés, participent à une fête lorsque Nicolas, de retour d’Asie, y apparaît. Marie et Francis se raidissent et contemplent d’un œil critique et féroce l’objet de leurs maux passés. Nicolas les aperçoit à son tour et vient les saluer : il est repoussé avec une horreur et un dédain appuyés. La réception critique a été plutôt partagée.

Aux Inrockuptibles, les avis sont plus tranchés. Libération décèle dans ce film quelques facilités, comme les témoignages face caméra de certains personnages, même si le récit reste touchant. Mike Goodridge, de la revue anglaise Screen, évoque un film à la fois  exaspérant  et  délicieux . Avis partagé par Eric Vernay de Fluctuat.