Le récit réaliste PDF

Cet article est une ébauche concernant la littérature française. La Douleur est un roman de Marguerite Duras paru en 1985 aux éditions Le récit réaliste PDF. Marguerite Duras écrit les cahiers de la guerre, après l’arrestation de son mari en juin 1944.


La séquence pédagogique présentée dans cet ouvrage est minutieusement décrite dans ses objectifs comme dans son déroulement. Elle traite du récit réaliste à partir d’une nouvelle d’Alphonse DAUDET : L’Agonie de la Sémillante dont la lecture est conseillée en classe de 4ème dans les Documents d’accompagnement des Programmes officiels, mais que l’on peut également aborder en 5ème. L’éclairage privilégié par les auteurs est celui de l’adaptation d’un récit à son destinataire. Il fédère les activités de lecture, d’écriture et de langue successivement traitées.

Tout au long de la disparition de celui-ci, elle tient ce journal qui relate  sa douleur . C’est donc à partir de ce journal que plus tard elle écrit cette œuvre, se nourrissant de ses notes et des faits historiques qu’elle a vécus de loin ou de près. La Douleur permet une mise à distance des deux textes. La Douleur est un recueil d’histoires en partie autobiographiques, en partie inventées.

La plus longue, La Douleur, est l’histoire de l’attente de son mari, qui était dans les camps de concentration de prisonniers politiques et la description de sentiments que la Seconde Guerre mondiale a apportés au sein des familles de réfugiés. L’histoire se déroule à Paris, durant la Seconde Guerre mondiale. Après des années, Marguerite retrouve un vieux journal dans lequel elle avait écrit ses peurs, ses inquiétudes et ses envies presque incessantes de retrouver son mari prisonnier dans un camp de concentration. Mais à travers ses pages qu’elle lit et qu’elle redécouvre en même temps, elle se rend compte que ses pensées ont changé. La Douleur, mise en scène de Julien Téphany, avec Arlette Téphany, Théâtre de la Main d’Or, Paris, 1998.

La Douleur, mise en scène de Patrice Chéreau et Thierry Thieû Niang, avec Dominique Blanc, Théâtre Nanterre-Amandiers, 2008. L’Ortie brisée de Franck Bourrel, d’après un texte extrait de La Douleur, 2009. La Douleur sur le site des éditions P. Laure Adler avec Monique Antelme diffusé dans l’émission « Avec Duras » en août 2009, rediffusé le 24 octobre 2012 dans l’émission Hors-Champs sur France Culture, en hommage à l’écrivain décédée le 29 septembre 2012. Rechercher les pages comportant ce texte.

La dernière modification de cette page a été faite le 15 novembre 2018 à 13:44. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Goya, Le Sommeil de la raison produit des monstres. Le fantastique se caractérise par l’intrusion du surnaturel dans le cadre réaliste d’un récit. Le héros fantastique a presque systématiquement une réaction de refus, de rejet ou de peur face aux événements surnaturels qui surviennent. Le fantastique est très souvent lié à une atmosphère particulière, une sorte de crispation due à la rencontre de l’impossible.