Le pays derrière les larmes PDF

Les bas-reliefs des douze sibylles de l’église Notre-Dame de Brennilis, étudiés à la lumière des Heures de Louis de Laval. Le retable de l’autel de l’le pays derrière les larmes PDF Notre-Dame de Brennilis.


Jean-Pierre Lemaire est né en 1948, à Sallanches, en Haute-Savoie. Après une enfance dans le Nord de la France, puis de nombreux déménagements, il poursuit des études de lettres à Paris, qui le conduiront à enseigner au lycée Henri IV et à Sainte-Marie de Neuilly jusqu’en 2014. Il fait son service militaire dans la marine et, à vingt-sept ans, épouse Fanchon, une Bordelaise. Ils s’installent en région parisienne où grandiront leurs trois filles.

« Le poème de Jean-Pierre Lemaire, énonce Jean-Marc Sourdillon dans sa préface, se partage en deux temps égaux et cherche à cerner l’instant d’un passage. Passage d’une après-midi d’été, d’un nuage ou d’autre chose que figure pour nous le sapin au premier plan. Il n’y a, rassemblés par le regard, que des éléments empruntés au décor ordinaire et étagés en plans : le ciel, le nuage, un sapin. Le tout est d’une simplicité désarmante. Mais la disposition du poème, l’étalement du blanc dans les marges, la fragile échelle des vers dans tout ce blanc soulignent le mouvement qui relie ces objets et modifie leurs positions respectives. L’événement, du coup, est moins dans le passage du nuage que dans ce qui, à la faveur d’un changement d’accommodation, se passe dans le regard de l’observateur, ce mouvement de bascule qui ouvre sur un silence teinté d’inquiétude.
Finalement, ce qu’est le pays derrière les larmes, un poème de l’enfance nous le dit très simplement. C’est le pays qui est au-delà de la porte au fond du jardin : « celle qui battait entre le monde et nous / c’était la porte en bois au fond du potager / dont le bruit signalait le retour de ton père / Au-delà commençaient les rails / la fumée, les hommes, les locomotives… »
Pays imminent qui s’annonce dans les mots mais ne s’atteint que dans une certaine façon de vivre au long du temps avec leur aide et sous leur éclairage. Dans la géographie intérieure de Jean-Pierre Lemaire, ce pays porte un nom qui est aussi celui d’un lieu réel, un monastère au-dessus de la mer à Menton : L’Annonciade. »

Beauvais par Jean et Nicolas Le Prince. Baie 323 sous la Rose du bras nord du transept. Les Sibylles sont toutes habillées à la mode de Catherine de Médicis. Dans l’Antiquité gréco-romaine, les sibylles passent pour avoir reçu d’une divinité le don de prédire l’avenir. Renaissance, des théologiens leur prêtent la prédiction des mystères de l’Incarnation et de la Rédemption, d’où leur représentation dans l’art chrétien. Chacune d’entre elles est identifiable grâce à des attributs. Marsile Ficin invoque alors l’autorité des sibylles et élève Platon au rang des prophètes.

La sibylle est en effet pour le moyen âge un profond symbole. Elle est la voix du vieux monde. Toute l’antiquité parle par sa bouche. Lactance, et rapprochant chaque oracle des Sibylles d’un verset d’un Prophète hébreu. C’est lui qui fixe à chaque sibylle un âge, un attribut et un costume propre.

Agrippine et la sibylle Européenne se sont alors ajoutées à la liste. Et de 1508 à 1512, Michel-Ange les peint au plafond de la Chapelle Sixtine. En 1506, 8 d’entre elles apparaissent à la cathédrale d’Amiens, fidèles aux textes et aux descriptions de Filipo Barbieri, mais ailleurs en France, les artistes vont combiner les oracles des Sibylles de Lactance et celles de Barbieri . Et dès avant 1489, on trouve ces 12 Sibylles « françaises » dans un livre d’Heures, celui de Louis de Laval Bnf latin 920.

On voit maintenant en quoi les Sibylles françaises diffèrent des Sibylles italiennes. Les Sibylles de Filippo Barbieri n’annoncent qu’une chose : l’avènement d’un Sauveur qui doit naître miraculeusement d’une Vierge. Les Sibylles françaises en savent davantage : elles ne parlent pas seulement de la naissance surnaturelle du Fils de Dieu, elles parlent encore de son enfance, de ses souffrances, de sa mort, de sa résurrection ». Persique en Perse et la Phrygienne en Anatolie. La Samienne est née sur  l’île de Samos, l’Erythréenne, de la cité disparue d’Erythrées, sur la côte Ionienne en face de Chio. L’Hellespont est une ancienne province romaine d’Asie Mineure. Le Livre d’Heures de Louis de Laval.

Il nous intéressera à plus d’un titre. La série des Sibylles date de « peu de temps après 1470-1475 ». Entre 1490 et 1500 a été réalisé en quasi copie Sibyllae et prophetae de Christo Salvatore vaticinantes . Les Sibylles de Notre-Dame de Brennilis, expression d’un culte marial de la Sainte Conception ? Il faut re-situer ces Sibylles de Brennilis dans le programme de décor de l’église pour en percevoir le sens. Marie triomphant du Péché, tandis que les volets illustraient l’Annonciation et les mots Ave gratia plena.

Fils Sauveur du Monde sont annoncés dans l’Ancien Testament. Vie de la Vierge, et pour les 5 autres à la Passion du Christ. L’importance de cette redistribution des vaticinations en faveur de Marie n’a pas été soulignée par Émile Mâle. Elle apparaît évidente dans les double-pages des Heures de Louis de Laval , qui suivent un ordre chronologique, qui était peut-être celui des Sibylles de Brennilis avant leur réaménagement. La Persique tenant la lanterne et foulant un serpent : annonce la Vierge  foulant le serpent. Immaculée Conception : Incarnation : la Vierge donne naissance à celui qui se dira Lumière du Monde.