Le livre noir de l’écologie PDF

Les sureaux, arbustes et plantes herbacées du genre Sambucus, appartenaient à la famille des Caprifoliacées. Le nom vernaculaire du sureau provient de l’ancien français seu, puis seür par influence de  sur , acide, sur le latin sabucus ou sambucus, désignant en latin le le livre noir de l’écologie PDF noir, Sambucus nigra. Sambucus ebulus, le sureau hièble, un sureau herbacé rhizomateux retrouvé dans les régions les plus froides de l’Europe de l’ouest et dont les baies noires sont toxiques. Le sureau noir est un arbuste de 2 à 5 m de haut.


L écologie est passée en quelques dizaines
d années d une idée nouvelle et donc minoritaire à
un véritable dogme incontournable et incritiquable.
Des opportunistes ont donc choisi ce cheval de
bataille pour faire avancer leur idéologie, sans
pouvoir être critiqué.
Or comme chacun sait, ce qui n est pas critiquable
vire rapidement au sectaire, voire au totalitaire, et
l écologie est passée par ces stades à une vitesse
impressionnante. Au nom de la défense de
l environnement, des responsables politiques ou
associatifs en viennent désormais à défendre des
mesures qui nuisent à l environnement !
Devenue idéologie, l écologie a perdu tout contact
avec la réalité, et la complexité du monde. Elle
produit désormais plus de mal que de bien, et
notamment des catastrophes sanitaires ou
humanitaires que ce livre liste et développe.
Comme pour le livre noir de la gauche, le livre noir de l islam et le livre noir de l Union Européenne,
l auteur regroupe des centaines de sources permettant d être irréprochable dans son approche
factuelle, journalistique et historique. Le lecteur sera souvent surpris par des aspects de l histoire dont
il n a jamais entendu parler, et se verra parfois confirmé dans les informations qu il avait sur des sujets
moins méconnus.

Leur goût s’apparente à la mûre ou au raisin. Le sureau rouge est un arbuste de 1 à 4 m. Ses baies rouge corail, vomitives lorsqu’elles sont crues, sont rassemblées sur des grappes allongées dressées. Le sureau est associé aux milieux plutôt eutrophes. Fleurs de sureau pour la préparation d’un sirop ou d’une limonade. La consommation des baies crues n’est pas conseillée, car elles sont légèrement toxiques et peuvent provoquer des vomissements surtout quand elles sont immatures. La toxicité est détruite lors de la cuisson.

Il est utilisé dans les salades, seul ou comme base de vinaigrette. Il peut aussi servir à aromatiser la bière. Le sureau entre en France dans la composition du sirop de grenadine. Antifongique grâce à un alcaloïde, la sambucine qu’il contient. Antigerminatif en alternant couches de fleurs séchées et couches de pommes de terre. Le sureau noir est parmi les arbres les plus visités par la faune.

Son feuillage dense et les nombreuses fourches qu’offrent ses branches en font un lieu de choix pour les oiseaux nicheurs. Les abeilles sauvages et les guêpes profitent aisément de ses rameaux creux. Les feuilles de sureau accélèrent la décomposition du compost. Les sureaux ont des propriétés médicinales connues depuis l’antiquité : les hippocratiques les prescrivent pour leurs vertus diurétiques, Dioscoride recommande l’ingestion de ces plantes pour leurs propriétés cholagogues ainsi que pour la fluidification des sécrétions bronchiques. Les baies peuvent fournir une encre dont la couleur varie du bleu au violet selon sa composition. Pour faire de l’encre, il faut broyer les baies dans l’eau, puis les laisser macérer pendant une journée afin que les fruits dégorgent.