Le développement du logiciel : Ingénierie des méthodes PDF

Selon l’arrêté ministériel du 30 décembre 1983 relatif à l’enrichissement du vocabulaire de l’informatique , le génie logiciel est  l’ensemble des activités de conception et de mise en œuvre des produits et des procédures tendant à rationaliser la production du logiciel et son suivi . Est aussi appelée génie logiciel l’ingénierie appliquée le développement du logiciel : Ingénierie des méthodes PDF logiciel informatique, c’est-à-dire l’activité par laquelle le code source d’un logiciel est spécifié puis produit.


Le génie logiciel touche au cycle de vie des logiciels. La crise du logiciel est une baisse significative de la qualité des logiciels dont la venue coïncide avec le début de l’utilisation des circuits intégrés dans les ordinateurs: l’augmentation de la puissance de calcul des ordinateurs a permis de réaliser des logiciels beaucoup plus complexes qu’auparavant. Les premières tentatives de création de logiciels de grande ampleur ont vite montré les limites d’un travail informel d’ingénieurs logiciel : les produits réalisés ne sont pas terminés dans les temps, coûtent plus cher que prévu, ne sont pas fiables, sont peu performants et coûtent cher en entretien. La baisse du coût du matériel informatique s’accompagnait d’une augmentation du coût du logiciel.

Jusqu’en 1985, les ordinateurs appartenaient à des sociétés ou des institutions. Depuis 1973, et a fortiori depuis l’arrivée des ordinateurs personnel en 1980, le logiciel devient un bien de grande distribution, orienté vers le consommateur, par l’arrivée des progiciels — des logiciels prêts-à-porter. ACM a statué que l’état des connaissances et des pratiques en génie logiciel était trop immature pour justifier une licence, et que les licences donnerait de fausses assurances de compétence, même si le corps de connaissances était mature dans ce domaine. Au Texas, Donald Bagert du Texas est devenu le premier professionnel ingénieur logiciel aux États-Unis au mois de septembre 1998. En mai 2002, le Texas avait délivré 44 licences professionnelles d’ingénieurs pour des ingénieurs logiciels. Rochester Institute of Technology fut la première université à accorder un diplôme de génie logiciel en 2001. D’autres universités ont emboîté ce pas.