Le corps de psyché PDF

Cet article est une ébauche concernant la psychologie. Le terme psyché est parfois employé dans le même sens, particulièrement par Carl Gustav Jung et le mouvement de la psychologie analytique. Dans une autre acception, le mot psychisme désigne un ensemble particulier de phénomènes le corps de psyché PDF formant un tout.


Nul ne s’émancipe de vingt-cinq siècles d’une conviction dualiste qui, depuis Platon, oppose radicalement l’âme et le corps, et formate à notre insu nos catégories de langue et de pensée. Tout de l’expérience psychanalytique pourtant, celle de ce « corps étranger interne » qu est l’inconscient, contribue à brouiller des distinctions trop claires. Il n’est de processus « psychique » qui, à l’image de l’angoisse ou du plaisir, ne dispose de son trajet somatique. Mais Psyché ne se contente pas de passer par le corps, elle en détourne les fonctions, à l’image de la faim de la boulimique, de la constipation chronique de l’obsessionnel ou de l’hypertension du patient « psychosomatique ».
La psychanalyse navigue entre deux écueils, celui d’une différence de nature entre corps et psyché à l’image du dualisme cartésien, ou inversement, celui d’une identité à la Groddeck, qui en vient à supprimer l’hétérogénéité du corps, du soma biologique. Le premier écueil ignore à quel point Psyché est corporelle, le second réduit toute pathologie somatique (cancer compris) à un phénomène psychique. Où s’arrête le corps de Psyché, où commence le soma du biologiste ?
« Psyché est corporelle, n’en sait rien ».

Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 7 janvier 2019 à 19:45. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. En pratique : Quelles sources sont attendues ? Les licteurs rapportent à Brutus les corps de ses fils.

Les licteurs rapportent à Brutus les corps de ses fils est un tableau peint par Jacques-Louis David en 1789. Il représente le retour des corps des fils de Brutus. Commandé par les Bâtiments du Roi pour le Salon de 1787, le tableau est réalisé deux ans plus tard. Acheté 6 000 livres par le roi, il est exposé au Salon de 1789 et au salon de 1791. Jacques-Louis David a choisi pour son œuvre d’inventer une scène qui n’apparaît dans aucune source antique.

La scène se déroule dans les appartements du consul et les tons sont majoritairement ocres-orangés. L’espace de la scène est délimité dans le tableau par les colonnes doriques et les parois drapées qui empêchent toute profondeur de champ. La statue en bronze située derrière Brutus représente Rome. Le consul est dans l’ombre et tient dans sa main gauche un papier qu’il froisse. Ses pieds sont crispés et de sa main droite il semble se désigner. L’œil est attiré par les femmes, car elles sont dans une partie très lumineuse. Le bras d’une d’elles, qui est sûrement la mère, montre un corps qui est celui d’un des fils de Brutus.

De l’autre bras elle soutient le corps de sa fille évanouie, tandis que l’autre se réfugie dans les bras de sa mère. Le drapé de la mère est en continuité avec la chaise, indiquant qu’elle vient de se lever brusquement. Au-dessus de lui, une statue de la déesse Hécate. Au centre, Iphigénie est emmenée par deux hommes pour être sacrifiée à la déesse Diane, que l’on voit sur un nuage en haut de la fresque. Brutus lui-même est dans une partie sombre, et très écrasé par ce qui l’entoure – d’un côté les femmes qui pleurent la mort de leurs fils ou de leurs frères, et au-dessus de lui, le cadavre de ceux-ci.

Le personnage voilé, les autres affligés, le père infanticide et positionné sous une statue : beaucoup d’éléments de cette toile reprennent la fresque antique Le Sacrifice d’Iphigénie du peintre grec Timanthe. Cette œuvre est emblématique du style de David et plus généralement du néoclassicisme français. Le sujet antique et la composition en frise sont typiques du style de Joseph-Marie Vien, maître de David. Ut Pictura 18, Université Montpellier 3 , sur utpictura18. Rechercher les pages comportant ce texte.

La dernière modification de cette page a été faite le 18 octobre 2018 à 09:20. La science est-elle incompatible avec la religion? Objet du texte :   Bien se représenter  c’est se faire une idée claire et distincte de quelque chose. Freud invite d’abord à bien se représenter un fait : le phénomène religieux a un poids énorme dans le monde.