Le Berry à l’affiche PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Description le Berry à l’affiche PDF l’image FIP logo 2005.


La directrice de FIP est Bérénice Ravache depuis le 7 juillet 2017. Roland Dhordain et deux producteurs de France Inter, Jean Garretto et Pierre Codou, à l’époque connus pour leur programmation du weekend : TSF 71. Il consiste en un fond sonore fluide et discret fait de musique classique légère, de jazz, de blues et de musique populaire. Le recours exclusif à une animation féminine. Les commentaires de ces voix féminines sont limités à des informations pratiques. Par ailleurs, les passages musicaux successifs partagent en général deux à deux un élément de continuité qui constitue la signature discrète de la station, et dont la découverte participe au charme. Outre la programmation, c’est le ton des animatrices qui frappe : sucré et annonçant les embarras de la circulation avec humour et ironie.

En 1972, elle récupère le 90,35 en fréquence pleine lorsque France Inter passe sur 87,8. 1974, le fil musical et le bulletin d’information étant repris avec une animation et des informations routières et culturelles locales. En 1975, FIP est choisie par TDF pour sonoriser la mire de la 3e chaîne de télévision FR3, dans sa version modulation, c’est-à-dire, sans commentaires locaux. Paradoxe de la technique, une radio se fait connaitre par une image fixe via la télévision. Cette diffusion est quand même limitée entre 1976 et 1983, par la location du réseau à TF1 dans l’attente de l’ouverture de son réseau couleur. Possédant une niche en tant que radio de service au sein du service public, FIP est peu touchée par la révolution du paysage radiophonique français à partir de 1981. Dans les années 1980, la radio parisienne et son réseau d’une douzaine de stations en régions sont dirigés par François Jouffa.