La voie au-delà des nuages : Un bouddhisme pour notre temps PDF

Nul besoin de se priver : il s’agit seulement de mieux comprendre comment manger de la façon la plus saine, la plus agréable, la plus nourrissante d’une part, et la plus économique, la plus généreuse, la voie au-delà des nuages : Un bouddhisme pour notre temps PDF moins polluante d »autre part. La vie dans son ensemble en bénéficierait : vous, le genre humain, les animaux, les forêts, les rivières, le sol, les océans, et l’atmosphère terrestre.


Voici un ouvrage incontournable. Sogyal Rinpoché fait partie de la «nouvelle vague» de cette jeune et brillante génération d’éveilleurs, de transmetteurs de la tradition tibétaine. Avant d’enseigner, il étudia auprès du Dalaï-Lama, de Kalou Rinpoché, de Dudjom Rinpoché, et de Dilgo Khyentse Rinpoché.
La particularité de ce maître, est qu’il rend les enseignements bouddhistes clairs et simples, «évidents», afin qu’ils soient accessibles et compréhensibles à tous. Il voit juste. Il parle vrai. Il a su faire le lien entre monde moderne et sagesses anciennes avec une rare clairvoyance. Ses paroles sont celles du quotidien
– avec la sagesse en plus. Elles vont droit au but. Si Rinpoché montre la voie des Quatre Nobles Vérités et de l’éveil, il donne
– dans la lignée des grands tântrika – les clés, montre les pièges de la Voie et de l’existence. Avec une fraîcheur renouvelée, tout est vu très justement, avec une lucidité rare, toute d’humour, de joie et de compassion aimante, et très simplement, rendant les plus hautes vérités spirituelles et les enseignemens dzogchen accessibles à tous, mais sans les dénaturer.
Les thèmes des causeries abordés ici sont fondamentaux : de l’engagement sur une voie d’éveil ; du dressage de l’esprit ; des qualités du maître spirituel ; des désirs, de la souffrance, de la servitude, de la mort, de l’éveil ; du fil qui relie toutes choses et structure l’existence ; de l’esprit «tel qu’il est», de la non méditation et de l’accomplissement ultime.
Sogyal Rinpoché entend nous amener tous et toutes à «la grande paix naturelle», là, ici et maintenant.

Sogyal Rinpoché est un maître tibétain dzogchen. Il est né vers 1950 dans l’est du Tibet. Il fit ses études avec de grands maîtres tibétains Par la suite, Sogyal Rinpoché transmet à son tour les enseignements et écrit plusieurs livres dont le célèbre «Livre tibétain de la vie et de la mort».

Présentation, traduction et notes de Patrick Mandala.

John Robbins, auteur américain spécialiste de nutrition et d’environnement. Il y a 60 ans, un petit nombre de scientifiques déclaraient que le tabac était mauvais pour la santé et la cause de nombreuses maladies. A cette époque les médecins conseillaient la cigarette à leurs patients stressés, et les médias n’avaient aucune idée de ses dangers. Il y a 20 ans, des scientifiques, chercheurs et instituts de recherches parlaient d’une menace qui pesait sur la Terre révélant que des gaz émis par les activités humaines étaient en train de réchauffer la planète et pourraient avoir de graves conséquences. Aujourd’hui, des scientifiques et organisations internationales déclarent la consommation de viande comme la principale menace à la survie de la planète. Pourtant des centaines de milliers de gens dans le monde, de scientifiques et d’organisations internationales se battent pour que cette info soit connue rapidement avant qu’il ne soit trop tard.

Je pense que les transformations et les effets purificateurs d’un régime végétarien sur l’homme sont très bénéfiques à l’espèce humaine. Par conséquent, en choisissant le végétarisme, on sera à la fois heureux et paisible. Voici un article paru récemment dans le Nouvel Obs. Il suffirait de renoncer à la viande pour soulager la pénurie de céréales tout en préservant l’environnement et notre santé.

L’élite intellectuelle dans les pays développés trouve parfaitement normal de s’inquiéter de la surpopulation dans le monde, mais elle oublie toujours un fait. La vraie surpopulation, c’est celle du bétail. L’auteur de ces phrases n’est pas un vachophobe excentrique ou un végétarien fanatique mais l’économiste américain Jeremy Rifkin, auteur, entre deux essais sur le travail ou les nouvelles technologies, du passionnant « Beyond Beef », un essai sur l’impact dévastateur de l’industrie de l’élevage. Avec 1,4 milliard de vaches, notre planète croule en effet sous le bétail : le poids cumulé de tous ces ruminants est supérieur à celui de toute la population humaine avec ses 6 milliards d’habitants !