La question nègre PDF

Cet article est une ébauche concernant une commune de la Haute-Savoie. Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de La question nègre PDF est à votre disposition pour vous aider.


La question nègre est celle qui porte sur le Destin de l’homme négro-africain. Elle naquit du choc brutal et conflictuel de l’Occident au contact de l’Afrique noire. De nos jours, elle se décline concrètement par: comment se fait-il, qu’à l’orée du troisième millénaire, l’homme négro-africain se trouve encore globalement si vulnérable, si manipulable ? Certes, la cause profonde réside dans les nombreux siècles de traite et d’esclavage négriers et dans la colonisation. Mais n’y aurait-il pas, par hasard, certaines pesanteurs endogènes dont cet homme gagnerait à se débarrasser au plus vite ?

Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune. Arâches-la-Frasse est une commune française située dans le département de la Haute-Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Commune touristique, elle accueille deux stations de sports d’hiver et un domaine skiable, Flaine et Les Carroz d’Arâches. Le toponyme varie de Arachia en 1204, puis Arachi en 1272, enfin Arache. En 1792, les deux tiers de la population d’Arâches travaillent en horlogerie pour Genève, Carouge, La Chaux-de-Fonds, la Suisse et le Piémont. En 1844, on compte encore 186 ouvriers-horlogers vivant avec leur famille au sein de la commune.

Lors des débats sur l’avenir du duché de Savoie, en 1860, la population est sensible à l’idée d’une union de la partie nord du duché à la Suisse. Savoyards répondent  oui  à la question  La Savoie veut-elle être réunie à la France ? En 1936, la station de sports d’hiver des Carroz d’Arâches est créée, puis en 1968, celle de Flaine. Les données manquantes sont à compléter. L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. La chapelle du Pernant aux Carroz.

L’hôtel Le Flaine et l’immeuble Bételgeuse à Flaine sont tous deux inscrits au registre des monuments historiques. Il est à l’origine de l’introduction de l’industrie horlogère dans la commune, en 1720. Il fait bâtir à Pernant une petite et charmante église. Nicolas Saillet, contemporain de Falquet, fait également fortune à Vienne. Claude-Joseph Poncet, né à La Frasse, ayant fait une fortune considérable à Vienne, et en Hongrie, fait bâtir une très jolie église d’ordre Ionique et une école dans sa patrie en 1767.

Pierre-Joseph Greffoz, natif d’Arâches, chanoine et official de l’Évêché de Genève en 1780. Françoise Dutour, Arâches – La Frasse – Les Carroz. Regard sur un patrimoine, édité par l’Association des Propriétaires d’Arâches – la Frasse – les Carroz, 2004. Henri Baud, Jean-Yves Mariotte, Alain Guerrier, Histoire des communes savoyardes : Le Faucigny, Roanne, Éditions Horvath, 1980, 619 p. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Histoire des communes savoyardes : Le Faucigny, Éditions Horvath, 1980, 619 p. Code officiel géographique de Arâches-la-Frasse sur le site de l’Insee, consulté le 21 janvier 2017. Les appellations d’origine pré-européenne, Rousset Paul-Louis, 1998, 444 p. Lexique Français – Francoprovençal du nom des communes de Savoie – Lé Kmoune in Savoué, Bruxelles, Parlement européen, 2012, 43 p.

Préface de Louis Terreaux, membre de l’Académie de Savoie, publié au Parlement européen à l’initiative de la députée Malika Benarab-Attou. Sur le sens et l’étymologie de quelques noms de lieux savoyards , Recueil des travaux de l’Institut de géographie alpine, vol. D’après André Pégorier, Les noms de lieux en France, glossaire de termes dialectaux, Troisième édition revue et complétée par Sylvie Lejeune et Elisabeth Calvarin, Paris, éditions de l’Institut Géographique National, 2006. Jean-Louis Grillet, Dictionnaire Historique, Littéraire et statistique des départements du Mont-Blanc et du Léman, Chambéry, chez J. Luc Monnier, L’annexion de la Savoie à France et la politique suisse, 1860, A. Paul Guichonnet, Histoire de l’annexion de la Savoie à la France, Le Messager : Horvath, 1982, p.