La dame blanche PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie la dame blanche PDF. Dame blanche au sommet d’une tour. Gravure de Léon Benett parue dans le roman Le Château des Carpathes de Jules Verne en 1892.


‘Derrière la porte fermée à clé de sa chambre, Emily écrit des textes dont la grâce saccadée n’a d’égale que celle des proses cristallines de Rimbaud. Comme une couturière céleste, elle regroupe ses poèmes par paquets de vingt, puis elle les coud et les rassemble en cahiers qu’elle enterre dans un tiroir. Disparaître est un mieux. À la même époque où elle revêt sa robe blanche, Rimbaud, avec la négligence furieuse de la jeunesse, abandonne son livre féerique dans la cave d’un imprimeur et fuit vers l’Orient hébété. Sous le soleil clouté d’Arabie et dans la chambre interdite d’Amherst, les deux ascétiques amants de la beauté travaillent à se faire oublier.’
Christian Bobin.

L’appellation dame blanche est donnée à des mythes ou à des apparitions de natures diverses. Quelles que soient leurs formes, les légendes des dames blanches se retrouvent un peu partout en Europe et en Amérique du Nord. Mélusine découverte par Raymond de Lusignan, 1870, gravure anonyme. Dans le folklore ancien, il s’agit de fées, moitié déesses, moitié sorcières, que l’on rencontre dans tous les pays du monde. C’est le cas en Andorre, où une dame blanche apparaissait près de la cascade d’Auvinyà. Une variété de dame blanche est constituée par les lavandières de nuit. C’est un mythe présent dans de nombreuses régions d’Europe, sous des noms divers : Kannerez-noz, Night washerwoman, Bean nighe, Lavandeira Da Noite, Lamina, Bugadiero, Gollières à noz, etc.

Apparition de la Dame blanche dans l’opéra-comique de Boieldieu. Selon Érasme :  Un des faits les plus connus demeure l’apparition de la dame blanche aux familles princières. La dame blanche attachée à la maison germanique des Neuhaus est ambivalente, elle annonce une mort si elle porte des gants noirs, mais aussi un heureux présage si ses gants sont blancs. Une dame blanche serait aussi apparue à l’empereur Charles Quint en 1558, la veille de sa mort, au monastère de Yuste où il s’était retiré. En juillet 1832, c’est à l’Aiglon, fils de Napoléon Ier, qu’elle serait apparue la veille de sa mort. En 1889, un domestique aurait vu une dame blanche rôder dans le parc de Mayerling la nuit du célèbre drame.

Une dame blanche semble avoir annoncé la mort prématurée du grand-duc Viatcheslav Constantinovitch de Russie. Le château du Rocher et son étang au crépuscule. Il semble que les dames vertes ne diffèrent des dames blanches, qu’elles soient fées ou spectres, que par la couleur de leur vêtement. Une évolution récente du mythe de la dame blanche est celui de l’auto-stoppeuse fantôme. Il s’agit presque exclusivement d’apparitions de jeunes femmes, même s’il existe quelques cas d’auto-stoppeurs.

Marie Stuart en deuil blanc, huile sur panneau de François Clouet, vers 1560. France portent le deuil de leur royal époux dans des vêtements blancs, ce qui leur valait le surnom de  reines blanches  ou de  dames blanches . Chenonceau et a porté des vêtements blancs jusqu’à la fin de sa vie, ce qui lui a valu le surnom de  dame blanche . Outre des origines purement imaginaires, certains évènements nocturnes peuvent avoir stimulé, sans nécessairement le créer, le mythe des dames blanches champêtres. Une autre explication serait la vision de certains rapaces nocturnes, telle la chouette effraie, dont un des surnoms est précisément  dame blanche .

De loin, et mes cheveux s’en sont dressés sur la tête, on aurait dit une dame blanche. Dans les châteaux royaux de la Hofburg et de Schönbrunn, lorsqu’un membre de la famille impériale va mourir, un fantôme apparaît. Sur ses chaussons de danseuse et dans sa robe à traîne, la Dame Blanche des Habsbourg fait la navette d’un trépas à l’autre. Cette ravageante beauté a fort à faire : les Habsbourg ne sont pas, comme les Atrides, une famille d’assassins mais plutôt une famille d’assassinés. Près de Cholet, une mystérieuse auto-stoppeuse apparaît au bord des routes et disparaît sans prévenir ni laisser de traces. La rumeur enfle mais après vérification auprès des gendarmeries de la région, une seule déposition a bien été enregistrée, dans la soirée du 9 novembre, par un jeune homme de Tiffauges. Le journaliste de presse locale Sylvain Leroy décide de mener son enquête.

Le narrateur, fils d’une Bretonne montée à Paris et longtemps installée dans le quartier Montparnasse, est à un tournant de sa vie. Un matin gris en Bretagne il prend en stop une jeune femme, mais quand celle-ci disparaît, il se demande s’il n’a pas croisé une dame blanche. Ce guide recense, par ordre alphabétique, tous les lieux en France, villes ou villages, routes de campagne, où se sont produits des phénomènes étranges : apparitions de fantômes, de dames blanches, etc. Il est fondé sur des enquêtes réalisées dans les brigades de gendarmerie ou auprès de témoins.