L’intelligence économique – 2e édition PDF

Il existe deux l’intelligence économique – 2e édition PDF homonymes livre. L’expression religions du Livre fait référence aux religions juive, chrétienne et islamique. Un livre blanc est un document officiel publié par un gouvernement ou une organisation internationale.


Vision synthétique et pratique de l’intelligence économique (la maîtrise de l’information stratégique pour une entreprise, un territoire, un État ou une communauté), illustrée d’exemples. Besoin d’autant plus croissant que l’intelligence économique n’est plus restreinte aux formations spécialisées, mais est abordée dans de nombreux cursus de grandes écoles et d’universités. Contrairement aux ouvrages existant sur le sujet souvent concentrés sur la veille et ses méthodes, cette synthèse académique et pratique aborde les questions d’éthique, la sécurité de l’information, la désinformation, le lobbying et l’influence.

En comptabilité, le grand livre est le recueil de l’ensemble des comptes d’une entreprise. Un livre numérique est un fichier informatique pouvant être lu par un appareil électronique portable voué à l’affichage de textes numérisés. Un livre est une section d’un ouvrage, non nécessairement publiée séparément. Ce sens plutôt ancien est à rapprocher de tome, partie, voire chapitre.

Une livre est initialement une unité de masse. Par métonymie, une livre est une unité monétaire très utilisée, hier et aujourd’hui. La Livre est une rivière, affluent de la Marne, en France. Le Livre de la jungle est une œuvre de Rudyard Kipling. Le Grand Livre est un roman de science-fiction de Connie Willis. Le Livre est un court métrage de Magali Negroni.

Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 8 février 2019 à 15:25. En pratique : Quelles sources sont attendues ? Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Diagramme sur le système d’intelligence compétitive et technologique. L’intelligence économique est l’ensemble des activités coordonnées de collecte, de traitement et de diffusion de l’information utile aux acteurs économiques, en vue de son exploitation.

On peut y ajouter les actions d’influence et de notoriété ainsi que celles liées à la protection de l’information. Elle peut être complétée par d’autres  intelligences , comme l’intelligence sociale qui organise la mutualisation de l’information dans un but de performance collective des différents acteurs économiques. La remise d’une information stratégique et utile au bon moment, à la bonne personne et dans le bon contexte permet d’obtenir un avantage compétitif décisif. Certaines entreprises sensibles, notamment dans des secteurs fortement concurrentiels, comme les industries de l’armement, pharmaceutique ou automobile, sont des précurseurs dans le domaine de l’intelligence économique.