L’installation électrique dans les pièces d’eau PDF

Elle concerne la mise en sécurité des installations et des matériels électriques, et ce dès leur conception. L’objectif est d’éviter tout contact, qu’il soit direct ou indirect, avec des pièces nues sous tension ou mises accidentellement sous tension. L’installation électrique dans les pièces d’eau PDF des parties actives : celle-ci recouvre d’un isolant les parties actives et ne peut être enlevée que par destruction.


Des prescriptions particulières s’appliquent aux salles d’eau, locaux dans lesquels le risque de choc électrique augmente en raison de la diminution de la résistance électrique du corps humain mouillé ou immergé. L’ouvrage définit clairement la notion de volumes tant pour la salle de bains que pour les piscines. La réalisation pratique d’une prise de terre et sa mesure sont décrites pas à pas. La mise en œuvre de la liaison équipotentielle supplémentaire reliant tous les éléments conducteurs et toutes les masses dans les Volumes, est détaillée de manière précise. L’installation électrique, les choix et la mise en œuvre des matériels électriques respectent la norme NF C 15-100 applicable depuis le mois de juin 2003.

Les conditions d’obtention de ces tensions sont précisées dans la norme NF C 15-100. La valeur maximale autorisée dépend des influences externes et plus particulièrement de la présence ou non d’eau. Protection contre les contacts indirects Un contact indirect est un contact entre une partie du corps humain et une masse conductrice mise accidentellement sous tension. Mise à la terre des masses avec coupure automatique de l’alimentation : les schémas de liaison à la terre sont aussi appelés « régimes du neutre ».

Très basse tension comme pour la protection contre les contacts directs. L’existence au sein du circuit d’un disjoncteur, d’un relais thermique ou d’un fusible permet de réduire le danger en ouvrant le circuit lorsque le courant dépasse une valeur donnée pendant un temps déterminé. Tension et classes de matériels électriques La tension nominale du matériel électrique doit être en adéquation avec la tension d’alimentation. Pas de possibilité de relier les masses entre elles ou à la terre.

Masses reliées entre elles et à la terre. Masses non reliées à la terre. Les matériels électriques les plus utilisés dans les établissements industriels et tertiaires sont ceux de classe I et II. Degrés de protection du matériel électrique Les degrés de protection procurés par les enveloppes de matériels électriques de tension assignée inférieure ou égale à 72,5 kV sont définis par la norme française NF EN 60529. 2 chiffres et d’une ou plusieurs lettres. Plus un chiffre du code IP est grand, meilleure est la protection. Le degré de protection contre les chocs mécanique est symbolisé par le code IK.

Analyser le risque électrique L’ignorance du risque électrique, principalement lors de travaux non électriques, est aujourd’hui encore source d’accidents. Une analyse systématique du risque permet de prévoir les éventuelles situations dangereuses et de planifier au mieux la prévention. L’analyse du risque électrique doit être réalisée avant chaque opération et actualisée si nécessaire tout au long de celle-ci. C’est l’employeur qui a la responsabilité de la mise en œuvre de cette analyse du risque. Cependant, cette analyse concerne également chaque acteur, dans la mesure de ses attributions, de ses compétences et de ses responsabilités. Dans la phase préparatoire du travail, l’employeur peut désigner une personne pour élaborer les prescriptions et procédures de sécurité. Travaux sur ou à proximité d’installations électriques Mesures générales de prévention pour assurer la sécurité du personnel Une personne réalisant une opération sur un matériel ou une installation électrique doit être formée et habilitée par son employeur.

Pour toute opération exposant à un risque électrique, des mesures de prévention sont à mettre en œuvre pour supprimer ou réduire les risques électriques. Les locaux ou emplacements présentant un risque de choc électrique doivent être délimités aux moyens d’obstacles et signalés au moyen d’un panneau d’avertissement réglementaire du danger électrique. L’accès à ces locaux ou emplacements est réservé aux personnes habilitées. Lors de l’ouverture d’une armoire électrique présentant des pièces nues sous tension accessibles, il faut installer un balisage de sécurité.

Ce balisage ne doit pas pouvoir être franchi par inadvertance. Consigner une installation électrique Les travaux effectués hors tension sont les seuls présentant une sécurité totale vis-à-vis du risque électrique, à condition d’être sûr que toute tension est effectivement supprimée et qu’elle le reste. Pour cela, il faut appliquer la procédure de consignation définie dans la norme NFC 18-510. Toute consignation doit être signalée par une pancarte bien visible. Travaux au voisinage de pièces nues sous tension Si la mise hors tension par consignation n’est pas possible, des mesures de protection particulières doivent être prises pour supprimer le voisinage électrique et donc, éviter les conséquences d’un contact accidentel avec une pièce nue sous tension. Travaux sous tension Les travaux sous tension doivent rester exceptionnels.

Ils ne sont autorisés qu’en cas d’impossibilité technique ou lorsque les conditions d’exploitation rendent dangereuse la mise hors tension. Ces travaux ne peuvent être entrepris que sur un ordre écrit du chef de l’établissement dans lequel ils sont effectués et justifiant la nécessité de travailler sous tension. La protection individuelle n’est envisageable que lorsque toutes les autres mesures d’élimination ou de réduction du risque électrique ne permettent pas d’assurer la sécurité des personnes. C’est à l’employeur de choisir et fournir les équipements de protection individuelle et les vêtements de travail adaptés aux travaux à effectuer.

Les EPI doivent être conformes aux règles technique de conception contenus dans le Code du travail et faire l’objet du marquage de conformité CE. Ils ne peuvent être attribués à un nouveau titulaire qu’après avoir été nettoyés et vérifiés. De même les vêtements de travail ne doivent pas comporter de pièces conductrices. La tension maximale d’emploi d’un EPI est souvent signalée par une classe. Chaque type d’EPI peut avoir des classes différentes : il existe par exemple 6 classes pour les gants isolants.