L’ingénieur Nicolas Céard (1745-1821) et la route du Simplon PDF

Cet article est une ébauche concernant une commune de l’Aube. Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de L’ingénieur Nicolas Céard (1745-1821) et la route du Simplon PDF est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune. Arconville est une commune française située dans le département de l’Aube, en région Grand Est.


Cet ouvrage met en lumière l’ingénieur qui a dirigé les travaux de la route du Simplon, dont on célèbre cette année le bicentenaire, et son oeuvre en Suisse et en France. Il s’appuie sur des documents inédits et présente le parcours professionnel d’un de ces acteurs oubliés d’une Europe en plein bouleversement géopolitique. Broché, couverture illustrée à rabats, 22 x 26 cm.

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Un cimetière avec des cercueils et armes de l’époque romaine furent trouvés au lieu-dit Les Fourches. Vendu à l’abbaye de Clairvaux, en 1482 elle l’est ausitôt à Oudot de Dortaut, prieur de sainte-Eulalie seigneur d’Arconville. En 1789, le village dépendait du l’intendance et de la généralité de Châlons, de l’élection de Bar-sur-Aube et du bailliage de Chaumont.

En 1854, une épidémie de choléra fit de nombreux morts dans le village, essentiellement durant l’été. Les données manquantes sont à compléter. L’évolution du nombre d’habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Ponts et Chaussées, ouvrit la route du col du Simplon en Suisse à l’instigation de Bonaparte en 1800. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016. Calendrier départemental des recensements, sur insee. Des villages de Cassini aux communes d’aujourd’hui sur le site de l’École des hautes études en sciences sociales.

Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 1 juillet 2018 à 14:27. Cet article est une ébauche concernant une commune de l’Aube. Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Arconville est une commune française située dans le département de l’Aube, en région Grand Est. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Un cimetière avec des cercueils et armes de l’époque romaine furent trouvés au lieu-dit Les Fourches. Vendu à l’abbaye de Clairvaux, en 1482 elle l’est ausitôt à Oudot de Dortaut, prieur de sainte-Eulalie seigneur d’Arconville. En 1789, le village dépendait du l’intendance et de la généralité de Châlons, de l’élection de Bar-sur-Aube et du bailliage de Chaumont. En 1854, une épidémie de choléra fit de nombreux morts dans le village, essentiellement durant l’été. Les données manquantes sont à compléter.