L Ensoleille PDF

L’investissement immobilier à l’étranger, possible ? Régulièrement, les médias présentent l’investissement immobilier à l’étranger comme une solution rentable L Ensoleille PDF les investisseurs français.


Voyons les raisons de cet engouement et quelles sont les précautions à prendre pour investir en dehors de la France. Pourquoi investir dans l’immobilier à l’étranger ? Investir dans l’immobilier à l’étranger doit être un vrai projet de vie. De nombreuses personnes rêvent de pouvoir investir dans l’immobilier à l’étranger pour leur retraite ou pour tout autre projet de vie. En investissant dans la pierre, pour en faire de la location classique ou saisonnière, ces Français rentabilisent leurs fonds pour leur avenir.

De plus, beaucoup utilisent cette stratégie comme pied-à-terre pour leurs vacances. De même, certaines personnes d’origine étrangère, qui font leurs vies en France, cherchent à construire ou acheter une villa dans leurs pays d’origine. Où investir dans l’immobilier à l’étranger ? Les précautions pour investir dans l’immobilier à l’étranger Investir dans l’immobilier à l’étranger ne s’improvise pas. Chaque pays possède des dispositifs légaux et fiscaux différents de la France. Partir investir à l’étranger nécessite de connaître le marché immobilier local et les usages de l’investissement dans le pays ciblé.

D’ailleurs, il serait pertinent d’étudier les moyens de financement suisse. Attention, n’imaginez pas échapper au fisc français en investissant dans l’immobilier à l’étranger. Chaque pays possède une convention bilatérale qui régit l’imposition des revenus fonciers. Généralement, la règle commune est la non-double imposition qui permet souvent de choisir la fiscalité la plus avantageuse pour l’investisseur français. Et l’investissement immobilier en viager à l’étranger Le viager n’existe pas seulement en France. Si notre pays est le premier à avoir défini le cadre légal du viager dans le Code Civil, ce dernier a été repris dans quelques pays permettant la vente immobilière en viager. C’est le cas de la Belgique, par exemple, qui offre des opportunités intéressantes, notamment par le recours fréquent à l’usufruit plus qu’au droit d’usage et d’habitation.

Cette spécificité autorise ainsi la limitation de la durée de versement de la rente viagère. Un autre pays francophone, la Suisse, s’essaye modestement à la vente en viager depuis quelques années. Toutefois, le nombre de transactions dans ces pays est encore plus faible que celui du marché français du viager. 3 commentaires on « L’investissement immobilier à l’étranger, possible ? Merci beaucoup pour cet article très intéressant. Je suis expatrié en Indonésie et voulais juste ajouter qu’il y avait aussi de très bon investissements à faire en Asie et non pas se limiter à l’Europe quand on veut investir à l’étranger. Par exemple, de nombreux français investissent à Bali pour la location saisonnière, les prix sont toujours attractifs.