L’école malade de l’égalitarisme : Comment la soigner ? Ordonnance 2012 PDF

Ce blog veut être celui de la liberté de la parole et de la confrontation des idées. L’école malade de l’égalitarisme : Comment la soigner ? Ordonnance 2012 PDF me propose d’évoquer à chaud et succinctement, un fait d’actualité, une déclaration intéressante, ou un événement appelant un éclairage, une remarque. Je m’autorise à être subjectif, anecdotique, rapide.


Au fil des années, l’école s’est éloignée de sa mission essentielle, la transmission des savoirs, pour se laisser enrégimenter au service de l’égalité, cette passion française. L’égalité est, ainsi, devenue le mètre étalon à partir duquel on construit et évalue toutes nos politiques éducatives. Pour atteindre cet objectif, le savoir a été sciemment discrédité, car, depuis Bourdieu, il est soupçonné d’être l’outil de domination de la bourgeoisie. Des générations d’enseignants ont, ainsi, été conditionnées à ne pas ennuyer les élèves avec des connaissances ou des règles rétrogrades, comme celles de la grammaire.
Quant aux notes, jugées cruelles, il est conseillé, bien entendu, de rapidement les supprimer. L’égalité et « l’épanouissement des élèves » sont à ce prix. Comment s’étonner que, dans ces conditions, le niveau des élèves français baisse régulièrement, que l’autorité des enseignants soit, de plus en plus souvent, contestée et que ces derniers doutent de leur vocation ? Comme le chien qui lâche sa proie pour l’ombre, l’école a sacrifié la transmission du savoir au nom de l’égalité, on peut même dire de l’égalitarisme, érigée en véritable dogme.
Elle n’aura, finalement, obtenu ni l’un, ni l’autre ! Pendant trop longtemps, la droite s’était contentée de gérer les affaires à la petite semaine, sans remettre en cause cet égalitarisme imposé par la gauche. Depuis quelques années, elle s’efforce de mettre en ouvre des réformes mieux orientées. Certaines commencent à produire leurs premiers résultats positifs. Mais il convient, désormais, de s’attaquer à la racine du problème, à cette maladie qui ronge l’éducation en France : l’égalitarisme.
Nous avons suivi une démarche médicale. Après avoir dégagé les symptômes et désigné clairement la maladie, nous proposons, à la manière d’une ordonnance, un certain nombre de remèdes qui, appliqués avec rigueur et constance, pourraient remettre le malade sur la voie de la santé.

Il est loisible de débattre à partir de ces thèmes et sujets, ou d’autres que les lecteurs peuvent choisir. Car ce blog a pour objectif d’être un lieu d’échanges. Américains facétieux viennent de publier dans des revues scientifiques des canulars qui reprennent la dialectique victimaire des minorités sexuelles. Sexuality and Culture a ainsi salué un texte encourageant les hommes hétérosexuels à s’introduire des godemichés dans l’anus pour faire baisser leur homophobie.