Il pleut des étoiles : Portraits de stars de cinéma PDF

Engagé volontaire comme aviateur pendant la Première Guerre mondiale, il tire de cette expérience humaine son premier grand succès littéraire, L’Équipage, publié à 25 il pleut des étoiles : Portraits de stars de cinéma PDF. Quand éclate la Seconde Guerre mondiale, il est correspondant de guerre, puis rejoint la Résistance et rallie le général de Gaulle à Londres. Il se consacre aussi au devoir de mémoire et d’amitié en écrivant la biographie d’hommes au destin hors du commun, telles que celles de Mermoz et du Dr Kersten dans Les Mains du miracle.


Berceau du 7e art, Hollywood a créé des êtres à part : les Stars. Acteurs ou réalisateurs, leur talent, leur beauté, leurs amours et leurs caprices, leur destin souvent tragique ont bouleversé et fasciné des millions de spectateurs. Quelques écrivains sont entrés dans leur intimité pour nous offrir des portraits sur le vif, parfois surprenants, mais toujours émouvants.

Il est élu à l’Académie française en 1962. Samuel Kessel, après avoir passé son doctorat à Montpellier, s’embarque avec son épouse pour l’Argentine où il a obtenu un poste pour trois ans. C’est dans ce pays que naît Joseph. Il termine la guerre par une mission en Sibérie en passant par les États-Unis, puis Vladivostok. Avec Georges Suarez et Horace de Carbuccia, il fonde en 1928, à Paris, un hebdomadaire politique et littéraire orienté à droite, Gringoire.

Joseph Kessel appartient à la grande équipe réunie par Pierre Lazareff à Paris-Soir, et qui fait l’âge d’or des grands reporters. Il fait pour le journal de nombreux voyages dont il rapporte des reportages qui font monter le tirage du journal de plusieurs centaines de milliers d’exemplaires, et dont il tire la matière de romans. Il est correspondant de guerre pendant la guerre d’Espagne, puis durant la drôle de guerre. Après la défaite, il rejoint la Résistance au sein du réseau Carte, avec son neveu et ami Maurice Druon. La même année, Kessel publie L’Armée des ombres en hommage à ces combattants de l’ombre. Il finit la guerre capitaine d’aviation dans une escadrille qui, la nuit, survole la France pour maintenir les liaisons avec la Résistance et lui donner des consignes.

C’est à cette époque qu’il rencontre à Londres Michèle O’Brien, une Irlandaise avec qui il se marie en 1949. Avec les Alcooliques Anonymes, en 1960. Libération, il reprend son activité de grand reporter. Entre-temps, il publie Les Amants du Tage, La Vallée des Rubis, Le Lion, Tous n’étaient pas des anges, et il fait revivre, sous le titre Témoin parmi les hommes, les heures marquantes de son existence de journaliste. En 1950 paraît Le Tour du malheur, livre comportant quatre volumes. Consécration ultime pour ce fils d’immigrés russes juifs, l’Académie française lui ouvre ses portes. Marcel Brion, au premier tour de scrutin.

Pour remplacer le compagnon dont le nom magnifique a résonné glorieusement pendant un millénaire dans les annales de la France, dont les ancêtres grands soldats, grands seigneurs, grands dignitaires, amis des princes et des rois, ont fait partie de son histoire d’une manière éclatante, pour le remplacer, qui avez-vous désigné ? Un Russe de naissance, et juif de surcroît. Histoire de Paris lui rend hommage. François Mauriac lui rend hommage dans son Bloc-notes :  Il est de ces êtres à qui tout excès aura été permis, et d’abord dans la témérité du soldat et du résistant, et qui aura gagné l’univers sans avoir perdu son âme. Un prix littéraire qui porte son nom récompense chaque année un écrivain qui s’inscrit dans sa lignée, le prix Joseph-Kessel.

Tombe de Joseph Kessel au cimetière du Montparnasse à Paris. Rencontre au restaurant, À l’Enseigne de la Porte Étroite, 1925. Les Rois aveugles, Les Éditions de France, 1925. Mémoires d’un commissaire du peuple, Champion, 1925. Makhno et sa Juive, EOS, 1926.

Moisson d’octobre, La Cité des livres, 1926. Le Thé du capitaine Sogoub, Au Sans Pareil, 1926. Terre d’amour, Les Éditions de France, 1927. Nuits de princes, Les Éditions de France, 1927. La Rage au ventre, EOS, 1927. Un drôle de Noël, éditions Lemarget, 1929.