Idéologie et renaissance nationale PDF

Please forward this error screen to 192. Cet article présente des problèmes idéologie et renaissance nationale PDF. Vous pouvez aider à l’améliorer ou bien discuter des problèmes sur sa page de discussion. Certaines informations devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie ou les liens externes.


L’Egypte au cours de la première étape de sa renaissance nationale – de Mohammed-Alî à l’occupation britannique en 1882 – fournit le terrain d’une étude de cas privilégiée. Une profondeur exceptionnelle du champ historique ; une cohésion sociologique, une symbiose, qui durcit la percée de l’économique et du politique mais paralyse la dialectique idéelle. En 1840, l’Egypte domine l’Orient et rivalise avec l’Europe. Cette irruption fulgurante, et sa fêlure, éclairent notre temps.

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références. Moscou le 7 janvier 1962, est un théoricien politique russe. Il est devenu un des intellectuels les plus influents de la  nouvelle Russie . Le père d’Alexandre Douguine était officier du KGB et sa mère médecin.

Il est marié et est père de deux enfants. Il a installé son bureau à Moscou, à la Bibliothèque 27, en face du monastère Novodevitchi, où sont enterrés nombre de personnages célèbres. En 1979, Douguine commença des études d’ingénieur à l’Institut d’aviation de Moscou. Douguine fut très influencé par ces trois hommes, qu’il décrivit plus tard comme les  vrais maîtres de l’élite ésotérique de Moscou . Les activités de Douguine lui attirèrent rapidement quelques ennuis. KGB, soumis à un  examen mental  et expulsé de l’Institut d’aviation.

Tous deux quittèrent le groupe au début de 1989, car ils le trouvaient trop primaire et trop superficiel. En 1988, Douguine fonda la maison d’édition Eon et il écrivit son premier livre, Misterii Evrazii , qui fut distribué en samizdat. En 1989, des textes de Douguine furent publiés pour la première fois sous son nom dans une revue soviétique. L’année suivante, il voyagea en Europe de l’Ouest, où il rendit visite à des intellectuels de la mouvance néo-droitiste et traditionaliste comme Alain de Benoist et Claudio Mutti. Après la chute du communisme, Douguine s’opposa au régime pro-occidental de Boris Eltsine. 1991, il écrivit dans le journal de l’opposition  rouge-brune , Dyen , dirigé par l’écrivain et journaliste Alexandre Prokhanov, proche du Parti communiste. La même année, Douguine fit de nouveaux voyages en France pour participer aux colloques du GRECE et de l’association Politica Hermetica.

En août 1992, une délégation du Front européen de libération qui avait à sa tête Jean Thiriart et composée de Français et d’Italiens, se rendit à Moscou. En 1993, Dyen fut interdit par le gouvernement et se transforma donc en Zavtra . Douguine cessa d’appartenir au comité de rédaction mais continua à collaborer avec Prokhanov jusqu’à l’avènement de Vladimir Poutine, en 2000. La même année 1993, Alexandre Douguine avait rencontré l’écrivain de la contre-culture, Limonov.

En septembre 1993, la crise politique atteignit un point de non-retour. Le Parlement refusa cette dissolution, démit Eltsine, et en appela au soutien de la population. Après ces événements d’octobre 1993, Douguine et Limonov créèrent le Parti national-bolchevique, avec Limonov comme figure charismatique et Douguine comme idéologue. Ce fut sa seule excursion dans le domaine de la politique politicienne.

Douguine s’accrocha encore trois ans à la chimère d’un Parti national-bolchevique qui n’avait pourtant aucune chance de séduire l’électorat russe et qui resta un mélange étrange d’activisme, de provocation et de contre-culture, dominé par la personnalité trouble d’Édouard Limonov. Douguine obtint cependant quelques succès sur le plan culturel et métapolitique. Toujours en 1997, Douguine lança une nouvelle revue, Vtorjenie , consacrée à la doctrine eurasiste. Enfin, à partir de 1996, plusieurs de ses articles parurent dans des publications militaires russes. Le néo-eurasisme de Douguine reprend ces idées, mais il va plus loin. Le néo-eurasisme connut rapidement un développement important.

La même année, il se fit rebaptiser chez les  vieux croyants  , une branche traditionaliste de l’orthodoxie. En avril 2001, Alexandre Douguine a fondé le Mouvement social politique pan-russe Eurasia, qui s’appuie fortement sur les religions traditionnelles. Des figures militaires font aussi partie des organes de direction d’Eurasia, par exemple le général Klotokov et l’ancien conseiller d’Eltsine, D. Le mouvement bénéficierait aussi selon certains d’un appui discret du Patriarcat orthodoxe.

L’Empire soviétique et les nationalismes à l’époque de la pérestroïka, in XXX, Nation et Empire, GRECE, 1991. La Révolution conservatrice russe , Eurasia, vol. Le prophète de l’eurasisme, Avatar Éditions, coll. La grande guerre des continents, Avatar Éditions, coll. Les cahiers de la radicalité , 2006, 100 p. Pour une théorie du monde multipolaire, Éditions Ars magna, 2013, 240 p.

L’appel de L’Eurasie, Avatar Éditions, coll. Vladimir Poutine, le pour et le contre : Ecrits eurasistes 2006-2016, Éditions Ars magna, 2017, 490 p. Marlène Laruelle,  Alexandre Dugin : esquisse d’un eurasisme d’extrême-droite en Russie post-soviétique , Revue d’études comparatives Est-Ouest, vol. L’Idéologie eurasiste russe ou comment penser l’empire, L’Harmattan, 1999.

Didier Chaudet, Florent Parmentier, Benoît Pélopidas, L’empire au miroir. Stratégies de puissance aux États-Unis et en Russie, Genève, Droz, 2007. Putin’s Brain – Alexander Dugin and the Philosophy Behind Putin’s Invasion of Crimea. Douguine sur le site de l’université de Moscou.