Géologie agricole – Encyclopédie agricole PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Le falun est un géologie agricole – Encyclopédie agricole PDF sédimentaire marin du Cénozoïque, souvent disséminé sur de vastes étendues.


Le terme falun est un mot provençal modifié, selon les linguistes. Prenant acte que le mot provençal est encore généralement employé au pluriel et aussi prenant en compte la grande variabilité sur le terrain de l’aspect et de la composition physico-chimique des roches ainsi qualifiées, les géologues et paléontologues admettent les deux graphies falun au singulier ou faluns au pluriel. Les faluns, roches sédimentaires détritiques d’origine marine formées à partir de débris de coquilles, traduisent donc un paléoenvironnement marin peu profond et tempéré – chaud. Cette mer peu profonde s’est étendue au Miocène moyen en Anjou – Touraine – Blésois et au Miocène supérieur au SE de l’ Anjou et en Touraine. Un bras de mer progressant vers le Nord a isolé l’Ouest du Massif armoricain du continent.

Les faluns sont donc ainsi facilement observables en Anjou,Touraine, Blésois, Bretagne, Normandie ainsi que dans les Landes et en Provence. Un falun est une roche sédimentaire de formation organo – détritique déposé en mer peu profonde, composée de très nombreux débris coquilliers bien cimentés par une matrice sableuse et argilo – sableuse. Les amas coquilliers sont d’abord contenus dans une matrice sableuse et argilo – sableuse. Par consolidation, l’ensemble devient un grès incluant des débris calcaires ou un calcaire détritique. Ce calcaire d’accumulation est une roche biodétritique à bryozoaires, lamellibranches, gastéropodes.

Elle est formée essentiellement de coquilles, surtout de Lamellibranches, entières ou brisées, accumulées et consolidées sur place. Gryphées du Sinémurien et le calcaire à Avicula contorta du Rhétien. Intermédiaire, un calcaire lumachellique contient un ciment plus abondant qu’une lumachelle. La roche devient aussi plus compacte et son faciès se rapproche des faluns. Si le dépôt s’opère sur place, il s’agit d’une biocénose.

Dans le cas d’un transport, cela amène un mélange, c’est-à-dire une symmigie. Fossilisés, les dépôts bioclastiques forment des faluns lorsqu’ils sont demeurés meubles. L’étude en paléontologie de la nature des animaux fossiles et de la répartition géographique des faluns d’Anjou – Touraine – Blésois ont permis de constituer un modèle cohérent du golfe marin occupant la vallée actuelle de la Loire et la dépression armoricaine il y a 15 Ma. L était une pierre à bâtir. L, ainsi que sur les plateaux de Sainte-Maure. Très tôt, les paysans du sud de la Touraine ont reconnu les terres à falun, leur attribuant une origine maritime ou lacustre.