Des pastilles de préhistoire: Le présent du passé 4 PDF

Ordre national du Merite GC ribbon. Ordre des Arts et des Lettres Commandeur ribbon. MON Ordre du Merite Des pastilles de préhistoire: Le présent du passé 4 PDF Commandeur BAR.


Qui est l’ancêtre direct du genre humain ? En quoi la découverte de Lucy est-elle fondamentale ? Peut-on ramener à la vie une plante congelée depuis 30 000 ans ? À quand remontent les premiers peuplements d’Asie ? Sait-on quand a été construite Lutèce ? Pourquoi les mammouths ont-ils disparu ? À ces questions, et à bien d’autres encore, Yves Coppens répond avec l’aisance et l’humour qu’on lui connaît, partant de l’actualité préhistorique – une découverte récente en archéologie, une thèse inédite en paléontologie, une nouvelle publication en histoire ancienne – pour nous faire découvrir, de façon vivante et documentée, un point essentiel de l’histoire de nos ancêtres ! Yves Coppens est le découvreur mondialement connu de nombreux fossiles humains célèbres dont Lucy. Paléontologue, il est professeur au Collège de France et membre de l’Académie des sciences et de l’Académie de médecine. Il a également été professeur au Muséum national d’histoire naturelle. Il a notamment publié Pré-ambules, Le Genou de Lucy, L’Histoire de l’homme, Yves Coppens raconte l’homme et Pré-textes. On lui doit plus récemment Le Présent du passé au cube et Pré-ludes, qui ont été de très grands succès. 

Son père, le physicien René Coppens, lui-même chevalier de la Légion d’honneur, a travaillé sur la radioactivité des roches et a rédigé de nombreuses notes scientifiques pour l’Académie des sciences. En 1956, il devient attaché de recherche du Centre national de la recherche scientifique alors qu’il n’a que 22 ans. Il se dirige vers l’étude des époques quaternaire et tertiaire. Il devient maître de conférences au Muséum national d’histoire naturelle en 1969, puis sous-directeur au Musée de l’Homme. Yves Coppens est nommé directeur et professeur au Muséum national d’histoire naturelle en 1980, ainsi que directeur d’étude à l’École pratique des hautes études. En janvier 2010, il est nommé président du conseil scientifique chargé de la conservation de la grotte de Lascaux par Nicolas Sarkozy.

Aujourd’hui, Yves Coppens est présent dans de nombreuses instances nationales et internationales gérant les disciplines de sa compétence. Il a dirigé en outre un laboratoire associé au CNRS, le Centre de Recherches Anthropologiques – Musée de l’Homme, et deux collections d’ouvrages du CNRS, les Cahiers de paléoanthropologie et les Travaux de paléoanthropologie est-africaine. Royal Society d’Afrique du Sud et docteur honoris causa des universités de Bologne, de Liège, de Mons et de Chicago. En octobre 2015, la ministre de la Culture et de la Communication, Fleur Pellerin, a retenu Yves Coppens pour le Nouveau Prix de Rome à la villa Médicis à Rome. D’un âge controversé, ce fossile ne suscite toujours pas de consensus scientifique après plus d’un demi-siècle. En 1967, il part en expédition avec Camille Arambourg dans la vallée de l’Omo, au sud de l’Éthiopie. D’autres fossiles de la même espèce sont ensuite découverts dans la même région.

Le fossile est surnommé  Lucy , en référence à Lucy in the Sky with Diamonds, la chanson des Beatles écoutée par l’équipe à cette époque. Il s’agit d’une théorie environnementale visant à expliquer l’acquisition de la bipédie, qui sépare les Hominines et les Panines. Pour la plupart des chercheurs, Homo sapiens est apparu en Afrique il y a désormais environ 300 000 ans, et s’est répandu il y a environ 60 000 ans vers les autres continents. Tout en restant fidèle au principe de la sélection naturelle, Yves Coppens fait partie des chercheurs qui soulignent les lacunes du néo-darwinisme dans l’explication de l’évolution des espèces. 2004 : Sous son contrôle scientifique, Jacques Malaterre réalise pour France 3 un 2e épisode, Homo sapiens. 2007 : Il est caution scientifique avec Jean Guilaine pour le 3e et dernier épisode du documentaire-fiction de Jacques Malaterre, intitulé Le Sacre de l’homme et traitant de la période néolithique.