Des nains sur des épaules de géants : Maîtres et élèves au Moyen Age PDF

Cet article est une ébauche concernant un élément culturel. Citée par ses élèves Guillaume de Conches, puis Jean de Salisbury, des nains sur des épaules de géants : Maîtres et élèves au Moyen Age PDF est également utilisée au fil des siècles par divers scientifiques, comme Isaac Newton ou Blaise Pascal.


 » Nous sommes comme des nains sur des épaules de géants. Nous voyons mieux et plus loin qu’eux, non que notre vue soit plus perçante ou notre taille plus élevée, mais parce que nous sommes portés et soulevés par leur stature gigantesque.  » Dans les années 1120, Bernard de Chartres aimait ainsi comparer devant ses élèves ses contemporains et leurs glorieux prédécesseurs de l’Antiquité, ce temps des géants et des saints. Les hommes de son temps étaient écrasés par le poids de l’héritage des Anciens, et tous leurs efforts tendaient à reconstituer et à maîtriser cet héritage. Ecrite à quatre mains, cette histoire des maîtres et des élèves dans l’Occident médiéval s’articule autour de ce basculement fondamental, en deux temps : celui des écoles monastiques et cathédrales (VIe-XIIe siècle), couronné par la plus brillante des renaissances médiévales ; celui des universités (XIIIe-XVe siècle), marqué par la fixation d’un cadre institutionnel nouveau et l’élargissement des enseignements et des publics. Qui étaient ces gens de savoir ? Quelles contraintes – matérielles, réglementaires, intellectuelles – pesaient sur leur existence quotidienne ? Quelles aspirations guidaient leur travail ? Récits, analyses et textes d’époque donnent corps à ce monde bigarré des étudiants et des maîtres, acteurs par excellence d’un âge de haute spiritualité et d’insatiable curiosité.