Dans la nuit de Daech PDF

Un violent dans la nuit de Daech PDF éclate, provoquant une coupure d’électricité. Dans l’obscurité, les clients cherchent à s’abriter. Michel X se blesse gravement au genou. Il demande au restaurant de l’indemniser.


Le témoignage unique d’une Française partie rejoindre l’État islamique avec son fils…et revenue de l’enfer.
Sophie Kasiki est éducatrice en banlieue parisienne quand trois garçons qu’elle connaît quittent la France pour faire le djihad en Syrie, laissant leurs familles dévastées. Très vite, ceux qu’elle appelle  » les gamins  » reprennent contact avec elle. Sophie espère les convaincre de rentrer, mais c’est l’inverse qui va se produire.
En plein questionnement personnel, cherchant à donner un sens à sa vie, Sophie se laisse envoûter malgré elle par leur discours politique. Et, après seulement quelques mois de conversations quotidiennes, elle prend l’incroyable décision de partir pour Rakka, capitale de l’État islamique. Elle emmène avec elle son fils de quatre ans.
Là, Sophie, bénévole à la maternité, découvre la ville vitrine de l’EI, cosmopolite – on vient de tous les pays servir le califat – et sous contrôle étroit des djihadistes. Elle ouvre progressivement les yeux : Daech est une armée d’occupation, les Syriens tremblent et les gamins qu’elle a connus sont désormais des moudjahidine fanatiques et dangereux qui vont les séquestrer, elle et son fils, dès qu’elle manifestera son opposition.
Dans un pays où les femmes n’ont pas même le droit de marcher dans la rue sans leur tuteur légal, Sophie, armée de l’amour inconditionnel de son mari resté en France, va affronter tous les dangers pour sauver son fils et le ramener à la maison…
Un récit bouleversant en plein coeur des ténèbres.

Pour le blog Côté tribunes, si la voie du dialogue est privilégiée par la quasi-totalité des groupes de supporteurs, le risque est que les autorités restent sourdes à la contestation pacifique. L’augmentation des droits d’inscription à l’université est-elle évitable ? C’est la question que se pose Olivier Rollot, qui revient sur son blog sur le modèle français, et sur les trajectoires de Dauphine, Sciences Po et des écoles d’ingénieurs – établissements qui ont largement augmenté leurs frais de scolarité, accentuant l’écart avec les universités. Frais de scolarité à l’université : comment se situe la France ? En France, les frais de scolarité sont relativement bas, commente Eric Charbonnier, expert éducation à l’OCDE.