Courants blancs PDF

Description de l’image Posidonia oceanica Portofino 01. Elle forme de vastes herbiers entre la surface et 40 m de profondeur. Ces herbiers constituent l’écosystème courants blancs PDF de Méditerranée et jouent un rôle important dans la protection des côtes contre l’érosion.


Les premiers ancrent la plante au substrat grâce à la présence, à la face inférieure, de racines lignifiées longues de 15 cm au maximum. Ces deux types de développement de la plante forment les  mattes , formations à terrasse constituées de l’enchevêtrement de couches de rhizomes, racines et sédiments. De cette manière les posidonies colonisent un terrain difficilement occupé par les algues qui, n’ayant pas de racines, ne peuvent se fixer sur des substrats meubles. Les feuilles naissent des rhizomes orthotropes et sont rubanées, de couleur vert brillant devenant brun avec le passage du temps. Elles peuvent atteindre une longueur d’un mètre et demi, sont larges d’un centimètre en moyenne, et présentent de 13 à 17 nervures parallèles. Elles sont organisées en touffes de 6 ou 7 feuilles, avec les plus anciennes à l’extérieur protégeant les plus jeunes au centre. La reproduction sexuée a lieu lors de la production des fleurs et des fruits.

Les fleurs sont hermaphrodites, regroupées dans une inflorescence verte en forme d’épi appelée spadice et renfermées dans des bractées florales appelées spathes. Le gynécée ou pistil est formé d’un ovaire uniloculaire continué d’un style terminé par un stigmate. L’androcée est constitué de trois étamines à anthères courtes. La pollinisation est hydrophile et peut aboutir à la croissance des fruits, quoique certains d’entre eux n’aboutiront pas à maturation, qui a lieu dans les six mois. Une fois mûrs, les fruits se détachent et flottent à la surface de l’eau.

Italie, est similaire à une drupe, présentant un péricarpe poreux et riche d’une substance huileuse permettant la flottaison. Pour qu’elle pousse, la plante doit avoir trouvé un substrat d’humus. La germination commence avec l’émission d’une petite racine blanche du côté supérieur et d’une petite feuille du côté inférieur. La floraison ne se produit pas tous les ans, surtout dans les eaux plus fraiches du bassin occidental de la Méditerranée. Pour Posidonia, il s’agit à plus proprement parler de rhizomes. La multiplication asexuée qui permet l’expansion horizontale de l’herbier, se fait avec les rhizomes  plagiotropes , qui poussent d’environ 7 cm par an, colonisant ainsi de nouvelles zones.