Communauté internationale face aux jeunes Etats PDF

Certains font remonter l’histoire viticole en Amérique du Nord communauté internationale face aux jeunes Etats PDF la découverte du Nouveau Monde par le Viking Leif Ericson et ses hommes. Il est acquis que les nations indiennes de la région des Grands Lacs cueillaient du raisin et le conservaient par séchage. Il s’agissait probablement de Vitis riparia.


La fabrication de vin est un objectif décrit dans la charte des premières colonies américaines, notamment celles de Virginie et des Carolines. Les colons découvrent cependant rapidement que le vin produit à partir des vignes indigènes a un goût curieux qu’ils n’apprécient guère. En 1683, William Penn plante un vignoble de V. En 1807, il y plante 287 pieds de vignes de 24 variétés européennes, auxquels il ajoute plus tard les variétés indigènes Vitis labrusca et Vitis rotundifolia. L’une des premières exploitations vitivinicoles aux États-Unis est fondée en 1806 dans l’Indiana, et produit du vin à partir de Vitis labrusca.

La Californie compte deux cépages indigènes, qui tous deux ne tendent à produire que des vins de faible qualité. Bien qu’étant un cultivar de Vitis vinifera, ce cépage ne produit cependant que des vins de qualité très moyenne. En 1851, il possède quelque 40 000 pieds et produit environ 1 000 tonneaux de vin par an. En 1836, George Yount devient le premier colon blanc à s’installer dans la vallée de Napa après s’être vu accorder 4780 hectares de la part des autorités mexicaines. Il y plante les premières vignes deux ans plus tard. Californie du Nord, et certains des pionniers sont des émigrés européens. Il prône l’importation de pieds de vigne européens et l’assemblage de différents cépages sur le modèle des vins du Vieux continent.