Comme l’or passé au feu. Carl Leisner (1915-1945) PDF

This article needs additional citations for verification. Bless also, o Most High, my enemies. Roman Catholic priest interned in the Dachau comme l’or passé au feu. Carl Leisner (1915-1945) PDF camp.


Strasbourg, 8 octobre 1988. Jean-Paul II dialogue avec 42000 jeunes Européens d’Est et d’Ouest. Au cours de sa seconde intervention, le Pape donne Carl Leisner comme modèle à la jeunesse d’Europe. Qui donc est Carl Leisner ? Originaire de la délicieuse petite ville de Clèves, que Mme de La Fayette a rendu familière aux Français, Carl a 18 ans quand Hitler accède au pouvoir. Alors que l’Allemagne accueille le chef nazi comme un libérateur – il y a 7 millions de chômeurs – Carl rejette instinctivement le Führer et le nazisme. Son journal intime, qu’il tient depuis l’âge de 12 ans, en témoigne. En 1933, il est chef de la jeunesse catholique de la région de Clèves. Un an plus tard, il l’est pour l’ensemble du diocèse de Munster en Westphalie. C’est un merveilleux entraîneur de jeunes. Randonnées à pied et en vélo, camps, exploration de la nature, guitare et chants : les jeunes le suivent dans l’enthousiasme. Au cœur de son action : le Christ. En 1934 alors que les foules vocifèrent  » Heil Hitler « , il écrit dans son journal  » Christ est ma passion, Heil !  » Il hésite longtemps entre le mariage et le sacerdoce. Fonder une famille chrétienne, quelle merveille ! L’appel au sacerdoce l’emporte. Il est ordonné diacre en 1939. Huit mois plus tard, il est arrêté et déporté dans le camp de concentration de Dachau. Il y atteint un sommet de sainteté ! Le 17 décembre 1944, il est ordonné prêtre, en secret, par Mgr Piguet, évêque de Clermont-Ferrand. Grandiose événement de catacombes ! Il est déjà atteint à mort. En août 1945, il meurt, à 30 ans, purifié, comme l’or passé au feu… Son procès en béatification est engagé depuis 1975.

Leisner was born on 28 February 1915, the oldest of five children. When he was six years old, the family moved to Kleve, a city on the lower Rhine, where his father worked as a civil servant. He attended school and completed his gymnasium studies in 1934. In 1934, when he was nineteen, Leisner entered the seminary in Munich, and was named Diocesan Youth Leader by Clemens August von Galen, Bishop of Münster.

On 25 March 1939, Galen ordained Leisner a deacon. Shortly after his ordination, during a medical examination, the doctor told the new deacon that he had contracted tuberculosis. In those days, the sole treatment available for the disease was good food and fresh air. Prisoners often had to work outside in snow or rain and then had to sleep in their wet prison clothes. Cold weather, poor rations and harsh treatment proved a dangerous combination for someone already suffering to tuberculosis.