Coeur volcan PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. 1991, Le Volcan est aujourd’hui une des plus importantes coeur volcan PDF nationales en France.


C’est un lieu de production et de diffusion artistique de référence nationale dans le domaine du théâtre, des musiques, de la danse, du cirque, des nouvelles esthétiques, des nouvelles images et des arts numériques. L’ensemble abrite deux salles de spectacles, l’une de 800 places l’autre de 125 places. Le Volcan est dirigé depuis 2006 par Jean-François Driant. Après sa destruction à la fin de la Seconde Guerre mondiale, le ministère de la Reconstruction et de l’Urbanisme a confié la réédification de la ville du Havre à l’architecte Auguste Perret. La volonté de l’architecte était de recréer une zone culturelle et commerciale forte autour de la place Gambetta, autrefois lieu de vie intellectuelle et artistique de la ville. La première Maison de la Culture de France tout d’abord située au musée André Malraux puis au Théâtre de l’hôtel de Ville y est transférée. En 1990, La Maison de la Culture est renommée Le Volcan sur décision du nouveau directeur, Alain Milianti.

Un an plus tard, Le Volcan est labellisé scène nationale par le Ministère de la Culture. Il est inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2005. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. En pratique : Quelles sources sont attendues ?

En juillet 2010, la ville du Havre sélectionne l’équipe lauréate pour un projet d’exception : réhabiliter l’œuvre du célèbre architecte brésilien Oscar Niemeyer. Sogno Architecture pour la médiathèque du petit Volcan, et du Groupe SLH en tant que bureau d’études. Tout d’abord imaginé en deux phases de travaux, le chantier sera finalement traité en une seule intervention. Durant les travaux, les activités sont transférées dans l’ancienne gare maritime du Havre et la structure dotée de l’appellation « Volcan maritime ». Des aménagements extérieurs se sont avérés nécessaires afin de redynamiser le site qui souffre d’une désaffection liée aux difficultés d’accès, à l’instar de l’urbanisme sur dalle des années 1960. Il s’agit de recréer des liaisons entre la ville et les équipements culturels dont les entrées se situent tous en place basse, et d’apporter une cohérence urbaine amenant les visiteurs à s’y promener, à y vivre.

PMR, qui prendra son départ à côté de lui, et descendra doucement vers l’est pour rattraper le bas du grand emmarchement et se retourner sur toute la largeur de l’espace jusqu’à l’entrée des équipements. Les deux accès ouest, du côté très vivant du marché, sont modifiés. Le traitement de la lumière, en cohérence avec le plan lumière engagé par la ville,  Escale de nuit  participe à l’identité nocturne du quartier. Des éclats bleutés éclaireront les faces sud des deux Volcans, tandis que des lumières chaudes dans les tons orangés sortiront des espaces intérieurs, s’harmonisant avec la lumière du garde corps contournant la place haute. Ces interventions lourdes sont complétées par un ravalement complet du site et une refonte de la signalétique d’accès.