Biochimie de Harper PDF

Cet article est une ébauche concernant la biologie et l’aéronautique. Un biochimie de Harper PDF est dit aérobie s’il contient du dioxygène.


Le livre de biochimie que chaque étudiant en médecine doit posséder est maintenant entièrement en couleurs !

Un ouvrage complet, concis et actuel

Biochimie de Harper n’a pas son équivalent pour clarifier le lien entre la biochimie et les bases moléculaires physiologiques et pathologiques. La 28″ édition américaine a subi des changements radicaux, parmi lesquels un relooking en couleurs. Chaque chapitre a été considérablement révisé et mis à jour, de façon à refléter les dernières avancées des connaissances et de la technologie, mais aussi pour que le texte soit à la fois actuel et le plus pertinent possible pour les aspects cliniques. En trouvant le juste milieu entre la précision et la concision, la Biochimie de Harper est essentielle pour préparer des examens et constitue la meilleure référence exhaustive pour apprendre l’importance clinique d’un sujet biochimique.

Les nouveautés de la 4e édition française

► Une présentation entièrement en couleurs, avec plus de 600 illustrations.
► Chaque chapitre est introduit par une synthèse qui met en évidence l’importance biomédicale de la thématique étudiée et se termine par un résumé rappelant les sujets abordés.
► Deux chapitres entièrement nouveaux : «Radicaux libres et aliments antioxydants» et «Étude de cas cliniques», qui offrent une présentation détaillée de 16 pathologies cliniques.
► Une nouvelle annexe contenant les résultats de base d’analyses biomédicales et une deuxième annexe mise à jour présentant une liste de sites Internet importants en biochimie et de revues accessibles en ligne.
► Des données nouvelles ou mises à jour sur des sujets importants comme : le Projet Génome Humain et les traitements médicamenteux assistés par ordinateur.

Traduction de la 28e édition américaine

Lionel Domenjoud est Maître de conférences à l’Université de Nancy 1, traducteur des ouvrages Biochimie (Voet), Précis de génomique (Gibson) et Principes de génie génétique (Primrose) pour les éditions De Boeck.

Aérobie obligatoire : lorsque le dioxygène O2 est obligatoire pour la vie, on parle d’ aérobie stricte ou obligatoire. Anaérobie : si l’organisme peut subsister en l’absence de dioxygène. Aéro-anaérobie facultative : si l’organisme utilise du dioxygène comme accepteur d’électrons mais peut s’adapter à l’absence de dioxygène. C’est le cas d’Escherichia coli et de la majorité des micro-organismes capables de coloniser l’organisme humain. Anaérobie obligatoire : si l’organisme ne peut utiliser l’oxygène et est de plus empoisonné par lui, comme chez la bactérie Clostridium botulinum. La glycolyse réalise en une série d’étapes l’oxydation du glucose conduisant au pyruvate. Le terme aérobie est utilisé en aéronautique, dans le domaine de la propulsion.

Un moteur aérobie utilise le dioxygène de l’air ambiant comme comburant pour son fonctionnement. Comme en biologie, le terme anaérobie désigne les propulseurs utilisant un comburant autre que le dioxygène de l’air ambiant. Dans le monde du sport, il est courant d’utiliser le terme de filière ou voie  aérobie  pour les efforts d’endurance. Durant un effort physique, le métabolisme oxydatif est utilisé en permanence quel que soit l’effort et c’est sa part relative qui varie. Plus l’intensité augmente et plus la cellule doit suppléer par la fermentation lactique et l’utilisation du stock de créatine phosphate pour régénérer l’ATP.

Plus encore, on sait aujourd’hui que la créatine phosphate fait office de relais énergétique entre la production mitochondriale d’ATP et son utilisation cytosolique. On peut parler de métabolisme oxydatif ou  aérobie  pour les réactions couplées du cycle de Krebs et de la chaîne de transport des électrons. Le cycle de Krebs est initié à partir de l’acetyl CoA en provenance de la bêta-oxydation ou du pyruvate produit lors de la glycolyse. Compte tenu du coût supérieur en oxygène du métabolisme lipidique, le métabolisme glucidique est dominant à haute intensité. Biochemistry, Wadsworth Publishing Co Inc, 1er janvier 2012, 5e éd. Biochimie de Harper, De Boeck, 15 novembre 2010, 4e éd. Rechercher les pages comportant ce texte.