Alsace et la Gauche (l’) PDF

Redécoupage des alsace et la Gauche (l’) PDF départementales consécutives à l’annexion de 1871. Du côté français, le territoire de Belfort fut érigé en département, et le département de Meurthe-et-Moselle formé par la fusion des parties non cédées de la Meurthe et de la Moselle de l’époque, lui donnant la forme atypique qu’il a encore aujourd’hui. Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de la Moselle.


Sénateur du Bas-Rhin depuis 2004, Roland Ries a été Maire de Strasbourg de 1997 à 2000. Fidélité aux valeurs de la gauche et refus de toute approche dogmatique caractérisent son engagement, au coeur des réalités d’une Alsace à laquelle il est profondément attaché. Roland Ries a toujours affirmé avec force la nécessité de prendre en compte et de défendre les spécificités d’une région marquée par une histoire mouvementée. Né à Niederlauterbach à la fin du dernier conflit mondial, agrégé de Lettres Modernes, Roland Ries enseigna à Sélestat puis à Strasbourg avant de se consacrer entièrement à sa Ville à partir de 1989. Chargé alors notamment du dossier sur les déplacements à Strasbourg, il géra la réalisation des deux premières lignes du Tram. Il ne nous livre pas ici un programme d’une quelconque campagne électorale, mais une réflexion sur les relations de l’Alsace avec la gauche, basée sur l’Histoire. Homme de consensus certes, mais aussi de convictions, il trace un chemin d’espoir vers une social-démocratie pragmatique et innovante, capable de répondre aux aspirations des Alsaciens.

Le terme  Alsace-Moselle  s’impose plus tard pour les désigner plus commodément. Cette dénomination se rencontre cependant rarement, en dehors du cadre administratif ou judiciaire. Les physionomies actuelles des départements de la Moselle et de Meurthe-et-Moselle datent de cette époque, car les territoires mosellans non annexés en 1871 ont été rattachés au département de la Meurthe — dont la plus grande partie est restée française — devenant ainsi la Meurthe-et-Moselle. France de l’intérieur  pendant la période allemande, n’y sont pas appliquées. Cet état d’esprit consensuel explique aussi la spécificité des monuments aux morts d’Alsace-Moselle, qui ne portent souvent que l’inscription lapidaire  À nos morts  et ne représentent jamais de poilus. Il était difficile de rendre hommage aux combattants morts pour la France dans des départements, dont plus de 380 000 soldats avaient combattu, en tant que citoyens allemands, sous l’uniforme allemand. Droit local en Alsace et en Moselle : dans les trois départements, il est en vigueur depuis 1919.

En matière économique et administrative : statut particulier de l’artisanat et de l’apprentissage, chambres de commerce et artisanat avec règlements spécifiques, disposition particulières pour le notariat, Livre Foncier, structuration et gestion spéciale de la forêt publique, droit communal alsacien-mosellan, réglementation de la chasse, dispositions sur le repos dominical, règles pour les bouilleurs de cru, etc. En matière religieuse : un régime spécifique des cultes est juridiquement en vigueur, même si la loi sur la laïcité de 1905 est le plus souvent dans les esprits et la pratique. Le retour à la France ouvre la période de l’entre-deux guerres. Les trois départements, s’ils ne sont pas intégrés dans une nouvelle collectivité territoriale ad hoc, représentent cependant de fait un territoire spécifique, dans lequel les dissensions sur les questions culturelles, linguistiques et surtout juridiques vont susciter une forte mouvance autonomiste. Lors de la Seconde Guerre mondiale, les départements de la Moselle, du Bas-Rhin et du Haut-Rhin ont été annexés de facto au Reich allemand, entre 1940 et 1945. Après la Seconde Guerre mondiale et la fin de l’annexion nazie de l’Alsace-Moselle, le département de la Moselle reste lié administrativement aux deux départements alsaciens. La Moselle fait partie de l’académie de Strasbourg jusqu’en 1972.

Depuis le 1er janvier 2016, les trois départements sont à nouveau réunis au sein de la nouvelle région administrative Grand Est. Droit Local communs, pour la sauvegarde de ce dernier par une constitutionnalisation qui lui permette d’évoluer en tenant compte des souhaits de la population. Reichsland Elsass-Lothringen en nouvelle orthographe allemande. Comme le montre la carte des départements illustrant cet article, le  Reichsland Elsass-Lothringen  n’a jamais inclus les départements actuels de Meurthe-et-Moselle, de la Meuse et des Vosges.

Directive du 14 août 1920 du sous-secrétaire d’État à la présidence du Conseil, adressée au commissaire général de la République à Strasbourg. L’Alsace-Moselle garde le concordat , sur lefigaro. Alsaciens et Mosellans morts pour l’Allemagne au cours des deux guerres mondiales. Sens des trains en Alsace , sur jds. La France, Robert Schuman et l’Europe , Historisch-Politische Mitteilungen, vol. Moselle, l’alternative au Grand Est, aberration de la Réforme Territoriale, Barr, Le Verger Editeur, octobre 2018, 179 p.

Alsace-Lorraine : aspect administratif entre 1871 et 1918. Concordat en Alsace-Moselle : répercussions historiques sur l’administration des cultes. Droit local en Alsace et en Moselle : répercussions historiques sur le droit français. Obligation scolaire en Alsace-Moselle : répercussions historiques sur l’éducation. Bas-Rhin et du Haut-Rhin de 1940 à 1945. Les malgré-nous et les malgré-elles, Alsaciens et Mosellans de la Seconde Guerre mondiale.

Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 13 mars 2019 à 16:38. Les territoires du Saint-Empire romain germanique, correspondant aujourd’hui aux régions Lorraine et Alsace étant très fragmentés, il fut relativement facile, pour le royaume de France, d’y appliquer une politique annexionniste en fonction d’une frontière  naturelle , le Rhin. Empire allemand, de 1871 à 1918, puis par le Troisième Reich, de 1940 à 1945. France d’y appliquer une politique annexionniste, basée sur une frontière  naturelle , le Rhin. Le 24 octobre 1648, la rivalité entre la Maison d’Autriche et les Bourbons aboutit aux Traités de Westphalie, mettant un terme à la guerre de Trente Ans. En 1675, la bataille de Turckheim, perdue par les Impériaux, permet à la France d’annexer de nouveaux territoires en Alsace.