Algérie : Le Livre noir PDF

En raison de l’accès limité au algérie : Le Livre noir PDF Internet, le projet avance lentement. Internet, et le rythme de croissance des publications s’accélère.


Entre 100 000 et 200 000 morts depuis 1992, des milliers de disparus, des dizaines de milliers de personnes torturées lors d’arrestations ou de détentions au secret : cette réalité, c’est celle de l’Algérie d’aujourd’hui, que cachent les célébrations officielles de l' » Année de l’Algérie « . C’est celle que donnent à voir les rapports récents de différentes organisations de défense des droits de l’homme, réunis dans ce livre à l’initiative de Reporters sans frontières. Si les violences ont diminué, les violations des droits de l’homme demeurent toujours d’actualité, comme en témoignent, depuis 2001, la répression sanglante des émeutes en Kabylie, le harcèlement constant des défenseurs des droits de l’homme ou encore les centaines de morts recensés depuis le début de l’année 2003. Et surtout, comme le révèlent ces textes, ces onze années d’état d’urgence et de violations massives des droits de l’homme restent marquées du sceau de l’impunité : le pouvoir continue à ignorer le combat des familles de victimes qui exigent la vérité et la justice. Nombre de criminels, membres des groupes armés islamistes ou des services de sécurité, ont été… amnistiés. Tout cela, ainsi que le montrent plusieurs rapports, dans une situation de déréliction complète de la société : misère toujours plus étendue, retour de maladies d’un autre âge (peste, typhoïde, etc.), violations permanentes des libertés syndicales et d’expression, effondrement de l’État et corruption généralisée… Un livre indispensable pour découvrir la réalité d’une Algérie meurtrie.

Parallèlement, en 1978, le Conseil des Arts du Canada créé Canadiana, un organisme sans but lucratif visant la préservation du patrimoine canadien et à sa mise en ligne. En 1993, John Mark Ockerbloom crée Online Books Page. Contrairement au projet Gutenberg, ce projet cherche à répertorier et réunir différents textes numériques anglophones déjà publiés, au sein d’un point d’accès unique. En 1995, Jeff Bezos crée Amazon. La presse, dans son sens large, commence alors à se mettre en ligne. De son côté, Brewster Khale fonde Internet Archive. En 1997, la Bibliothèque nationale de France crée Gallica.

En 2000, le logiciel de lecture Mobipocket est créé. Le Gemstar ebook devient alors la première tablette de lecture numérique officielle. En 2001, Adobe Flash Player lance son premier logiciel gratuit qui permet la lecture de fichiers numériques. L’année 2001 marque enfin la création du premier smartphone. En 2004, la compagnie Sony produit sa propre tablette. En 2007, Amazon commercialise Amazon Kindle, ou Kindle, qui permet à l’entreprise de se spécialiser dans la lecture numérique, alors qu’elle se concentrait jusque là sur l’édition numérique.