Être acteur de sa guérison PDF

Pour guérir, il ne suffit pas être acteur de sa guérison PDF le désirer, il faut le décider! Si nous désirons simplement guérir, alors nous vivons dans l’espoir et l’attente.


Au-delà des symptômes et des processus pathologiques, il convient de réfléchir ensemble aux causes originelles et aux faisceaux de facteurs qui peuvent se conjuguer pour aboutir aux maladies, ce qui n’est pas chose facile puisque les causes se cachent souvent derrière les symptômes.

Cette confusion permanente entre causes et conséquences entretient notre irresponsabilité face aux maladies : on finit par admettre qu’elles n’ont pas de causes précises, en d’autres termes, on se résigne, on se dit qu’on ne peut rien y faire ! Ne tombons pas dans ce piège trop facile !

Nous avons en effet à notre disposition de multiples possibilités pour agir et rester en bonne santé. L’auteur nous le prouve en considérant les différentes causes physiques, psychologiques, émotionnelles et spirituelles, qui engendrent nos maladies. Il aborde le corps humain dans sa globalité, car tous nos organes, toutes nos fonctions organiques et nos différents métabolismes interagissent les uns sur les autres et fonctionnent comme un réseau. Ainsi, lorsque le corps a mal, c’est peut-être là le signe qu’un cœur ou une âme souffre ou bien qu’une autre dimension se sente bafouée.

Rien n’est inéluctable : rappelons-nous constamment que nous sommes coauteurs de notre vie comme nous sommes coauteurs de notre santé. Devenons responsables de notre santé de manière efficace en mettant en pratique une médecine humaniste, à l’écoute des profondeurs de l’être, de ses mystères…

Nous ne sommes pas maître des évènements, nous les subissons. Pour guérir, nous devons transformer notre désir en décision. Cette décision est le début de notre guérison. Nous sommes l’acteur principal de notre maladie, nous devenons l’acteur principal de notre guérison!

Par nos comportements et nos pensées erronés, nous créons nos maladies et nous préparons le terrain favorable à l’apparition de toutes sortes de dysfonctionnements. Nous faisons ensuite appel à des spécialistes — thérapeutes, médecins, guérisseurs — pour nous guérir. Nous sommes donc initialement l’acteur principal de nos maladies, mais nous demeurons spectateur de notre processus de guérison. Nos anciennes attitudes nous ont rendu malade, les nouvelles nous permettent de guérir! La guérison est un processus de transformation.